gage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : gagé

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Mot d’origine germanique issu du francique waddi, apparenté à l’anglais wed.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
gage gages
/ɡaʒ/

gage /ɡaʒ/ masculin

  1. Garantie que l’on donne à quelqu’un comme sûreté d’une dette.
    • Si le coupable ne paie pas immédiatement, les bandiers le « pignorent », c'est-à-dire qu'ils prennent en gage soit quelques têtes, soit une pièce de son habillement que le coupable retrouve lorsqu'il a acquitté l'amende due. (Monique Bourin, La démocratie au village, L'Harmattan, 1987, p.199)
  2. (Par extension) Tout objet, meuble ou immeuble qui assure le paiement d’une dette.
    • Vers 1932, les banquiers commencèrent à redouter l’insolvabilité permanente des fermiers. Prenant peur, ils exigèrent le remboursement ou la saisie des gages. (André Maurois, Chantiers américains, 1933)
  3. (Jeux) Objets que les joueurs déposent chaque fois qu’ils se trompent, et qu’ils ne peuvent retirer, à la fin du jeu, qu’après avoir subi une pénitence.
    • Donner un gage.
    • Rendre les gages.
  4. Consigne donnée lorsque, dans une contestation, on est convenu que celui qui perdra paiera à l’autre une somme ou quelque autre chose.
  5. (Figuré) Garantie, assurance, preuve, témoignage.
    • Il m’a laissé un gage de sa foi.
    • Cette alliance devint le gage de la paix.
    • Quel gage plus sûr puis-je désirer de votre amitié que ce que vous avez fait pour moi ?
    • Cette lettre est un gage de son amour.
  6. (Au pluriel) Salaire, appointements que l’on verse aux domestiques.
    • "Laissez-moi mourir ici, dit le serviteur.
      ― Mais comment vivras-tu, qui payera tes gages ?
      ― Des gages ? fit l'homme étonné. Voilà seize ans que je n'en reçois plus.
      (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)
    • Les gages d’un valet de chambre, d’une cuisinière.
    • Retenue sur gages.
    • Se mettre aux gages de quelqu’un.
    • Casser aux gages : (Vieilli) Ôter à quelqu’un son emploi et les appointements qui y sont attachés.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe gager
Indicatif Présent je gage
il/elle/on gage
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je gage
qu’il/elle/on gage
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
gage

gage /ɡaʒ/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe gager.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe gager.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe gager.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe gager.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe gager.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • gage sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Danois[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

gage /Prononciation ?/ neutre

  1. Salaire, appointements, gaine.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Néerlandais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

gage /Prononciation ?/

  1. Salaire, appointements, gaine.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]