barrage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De barrer avec le suffixe -age.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
barrage barrages
/ba.ʁaʒ/
Un barrage en Arizona. (2)

barrage /ba.ʁaʒ/ masculin

  1. Barrière qui ferme un chemin[1].
    • Établir momentanément un barrage à l’entrée d’une rue où l’on pave.
  2. Constructions qui opposent un obstacle à un cours d’eau et qui ont pour objet de retenir l’eau, d’en élever le niveau, d’empêcher les inondations ou d’obtenir une force motrice[2].
    • On a fait un barrage sur la rivière pour les travaux du nouveau pont qu’on va construire.
  3. Rochers qui barrent une rivière [1].
  4. (Histoire) Droit de péage sur les voitures et les bêtes de somme, pour l’entretien des routes [2].
  5. (Commerce) (Vieilli) (Désuet) Linge ouvré [2].
  6. (Équitation) Dans certaines épreuves de sauts d’obstacles, parcours supplémentaire destiné à départager les ex æquos ayant fait un sans-faute.

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Aide sur le thésaurus barrage figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : barrage, pertuis.

Expressions[modifier]

(Militaire)

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (barrage), mais l’article a pu être modifié depuis.
  2. Antoine de RivarolDictionnaire classique de la langue française, 1827

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
barrage
/Prononciation ?/
barrages
/Prononciation ?/

barrage

  1. barrage, digue (retenue d’eau).
  2. (Militaire) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter).