histoire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Histoire

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin historia, lui-même du grec ἱστορία, historía (« enquête, compte-rendu, histoire »). Le nom a pour origine le titre du livre d’Hérodote, Les Enquêtes (Historíai).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
histoire histoires
/i.stwaʁ/
Historia, allégorie de l'histoire
Peinture de Nikolaos Gysis (1892).

histoire /i.stwaʁ/ féminin

  1. Récit d’actions, d’événements, de choses dignes de mémoire.
    • Abandonné petitement […], le général André se courba sous l’orage. Il disparut. L’histoire sera-t-elle juste à son endroit? Je la sais si souvent façonnée par les réacteurs que je suis en méfiance. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  2. Suite des états par lesquels est passé un peuple ou un individu.
    • Tout se tient dans l’histoire, et l'on ne peut s’arrêter en chemin; il faut suivre le mouvement et le flot des âges, il faut aborder avec eux. (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, 1839, tome 19)
    • Toute l’histoire classique est dominée par la guerre conçue héroï­quement ; les institutions des républiques grecques eurent, à l'origine, pour base l'organisation d'armées de citoyens ; […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.V, La grève générale politique, 1908, p.231)
    • Depuis sa conquête par César et jusqu’à la fin du Ve siècle, la Gaule n’a été qu’une terre romaine, entièrement latinisée et son histoire se confond avec celle de Rome. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Viennent ensuite les historiens qui considèrent que leur premier devoir, c’est de détruire les légendes, et de rétablir la vérité. Il est certain que, sans eux, l’histoire des peuples ne serait qu’un vaste poème, où les faits agrandis et dramatisés par l’imagination des foules, grandement embellis ou inventés par les flatteurs des rois, brilleraient, couleur d’or et de sang, dans une lumineuse brume. (Marcel Pagnol, Le secret du Masque de Fer, 1968)
    • Ne craignons pas de répéter qu’il faut que les faits de l’histoire s’épurent dans la nuit des temps ; mis au jour à l’époque où ils se sont passés, ils ne seront jamais fidèles ; celui qui écrit l’histoire d’un siècle dans le siècle même où sont arrivés les événements qu’il raconte, a nécessairement, ou les vertus ou les vices de son siècle, et c’est alors la propre histoire de son cœur qu’il nous donne à la place de ses héros ; il a dépeint ceux-ci ou comme il voulait qu’ils fussent, ou comme il craint qu’ils ne soient, et voilà la partialité nécessairement établie. (D.A.F. de Sade, Histoire secrète d’Isabelle de Bavière Reine de France)
    • En général, les intellectuels arabes musulmans, y compris ceux de gauche, ne sont pas parvenus à rappeler à leur public que la laïcité en politique était à l’ordre du jour dans l’histoire islamique après Mahomet ou après ses prophéties, contrairement aux mythes de l’historiographie islamique. (P.J. Vatikiotis, L’Islam et l'État, 1987, traduction de Odette Guitard, 1992, p.109)
  3. Science humaine qui étudie le passé de l’humanité, son évolution. Connaissance des faits que rapportent les historiens. On l’emploie souvent par une sorte de personnification, et s’écrit alors Histoire.
    • Quelqu’un aurait dit aux parents du gamin : « C’est bien fait pour vous ! Si vous l’aviez mis à l'école des Frères, on lui aurait fait apprendre son catéchisme, au lieu de lui faire perdre son temps à apprendre l’histoire et la géographie de la France ». (Émile Thirion, La Politique au village, p. 325, Fischbacher, 1896)
    • En 1808, Napoléon, […], voulu nous remettre à notre rang! […]. Au mépris de la géographie et de l’histoire, sans consulter les populations et même contre leur gré, contre leurs intérêts, contre leurs désirs, l’autocrate dessina ce département mosaïque. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • Leçons d’histoire.
    • Professeur d’histoire.
    • La philosophie de l’histoire.
    • Les leçons, les enseignements de l’histoire.
    • Peintre d’histoire, celui qui s’attache à représenter des sujets, ou historiques, ou fabuleux, ou imaginés, par opposition aux peintres de portraits ou de paysages, de fleurs, etc.
  4. Récit quelconque d’actions, d’événements, de circonstances qui offrent plus ou moins d’intérêt.
    • Il me conta toute son histoire, l’histoire de sa vie, l’histoire de ses amours.
    • Telle est l’histoire de ce malheureux procès.
    • Je connais bien son histoire, c’est un homme dont la vie et les actions me sont bien connues.
    • C’est mon histoire que vous contez là ; voilà mon histoire, se dit pour faire entendre qu’il y a une grande conformité entre ce qu’une personne raconte et ce qu’on a fait ou éprouvé soi-même.
  5. Étude chronologique d’une science ou d’un fait social particulier.
    • Les catholiques ne se sont jamais découragés au milieu des épreuves les plus dures, parce qu’ils se représentaient l’histoire de l’Église comme étant une suite de batailles engagées entre Satan et la hiérarchie soutenue par le Christ. (Georges Sorel, Lettre à Daniel Halévy, 15 juillet 1907, dans Réflexions sur la violence, 1908)
    • Le travail de Nathalie Jas touche à l’histoire des empoisonnements en milieu professionnel et à domicile, ainsi qu’à l’histoire de la phytopharmacie et de la phytopathologie. (Christophe Bonneuil, Gilles Denis & Jean-Luc Mayaud, Sciences, chercheurs et agriculture: Pour une histoire de la recherche agronomique, 2008, p.30)
  6. Récit, aventure, conte.
    • Je veux vous conter, vous faire une petite histoire.
    • Une histoire extraordinaire.
    • Une histoire scandaleuse.
    • Cette femme courait toutes les histoires du quartier.
    • Que d’histoires ne sait-il pas ?
    • Vous ne savez pas le plus beau de l’histoire ?
    • En plus, son papa, qui a parfois des idées saugrenues, lui raconte l’histoire de la cour des Miracles, le repaire au Moyen Age de tous les voleurs, tire-laine et autres bandits qui infestaient la ville de Paris. (Alain Chennevière, La cour des Miracles, Magnard, 2002)
    • Certains enfants aiment bien qu’on leur raconte une histoire le soir avant de s’endormir.
    • J’adore quand c’est l’heure des histoires.
  7. (En particulier) Mésaventure.
    • Les Lettres à l’Étrangère, […], ces lettres contiennent des aveux, voilés, il est vrai, des histoires obscures, sans doute, mais reconnaissables pour qui connaît un peu l’existence secrète de Balzac. (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • Monsieur le sénateur, il vous arrive une histoire fâcheuse... Vous vous êtes permis quelques privautés sur la personne d’un petit marmiton qui stationnait dans une pissotière. (Victor Méric, Les compagnons de l’Escopette, 1930, p.184)
  8. (Familier) Mensonge, fable, affabulation.
    • C’est une histoire, ce sont des histoires, c’est un mensonge, je ne crois point ce que vous dites, ce qu’il dit.
    • Histoire que tout cela !
    • On vous a fait une histoire.
    • Il me fit là-dessus je ne sais quelle histoire, etc.
  9. (Figuré) Sujet.
    • C’est une autre histoire, c’est une autre chose, ce n’est pas de cela qu’il s’agit.
    • Voilà bien une autre histoire, voilà un nouvel embarras, une nouvelle difficulté, un nouvel incident qu’on n’avait pas prévu.
  10. (Figuré) Exagération.
    • Voilà bien des histoires, se dit à une personne qui forme des difficultés et des embarras sur quelque chose ou qui fait trop de cérémonies, trop de façons.
    • Que d’histoires !
  11. Description des choses naturelles, comme bêtes, plantes, minéraux, etc.
    • Nous avons montré combien complexes sont les aires des diverses espèces et comment on peut essayer d’expliquer chacune d’elles par des considérations de milieu actuel et par l’étude de l’histoire des lignées végétales. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.75)
    • L’histoire naturelle de Pline.
    • Histoire des animaux.
    • Histoire des plantes.
    • Histoire des minéraux.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]