échelle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin scala, apparenté à escale (« lieu où l’on descend »), escalier, échantillon et les mots scander, descendre, descente, ascension, etc.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
échelle échelles
/e.ʃɛl/
Une échelle coulissante.

échelle /e.ʃɛl/ féminin

  1. Dispositif permettant de monter et descendre, généralement composé de deux montants de bois ou de métal munis de barreaux disposés à intervalles réguliers.
    • Une échelle de corde est une échelle dont les montants sont de corde, et les échelons sont de corde ou faits de rouleaux de bois.
    • « Minuit sonne, et puis une heure : ils marchent vers la porte Neuve, entrent dans le fossé le traversent, et vont planter trois échelles contre le mur du boulevard. (Julie de Querangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Très intrigué, j’allais quérir une échelle ; je l’appliquai contre le mur et montai avec d’infinies précautions. (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • Dressé sur l’échelle légère et tremblante, en saule de marais, il cueillait sans relâche, leste comme un écureuil, promptement quoique sans se hâter. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p. 35)
    1. (Marine) Tout degré, tout escalier fixe ou volant.
      • Échelle d’entre-pont, échelle de dunette.
      • Échelle de poupe, échelle de corde pendue à la poupe.
  2. (Par analogie) Ensemble d'éléments disposés comme les barreaux d'une échelle, en particulier dans les domaines de la couture et de la dentelle.
    • Parmi les différentes sortes de jours, le jour échelle est le plus simple.
    • Quelque artiste modeste invité aux chasses princières s’était appliqué à le pourtraire de son mieux, ainsi que sa jeune épouse, qu’on voyait dans un autre médaillon, attrayante, maligne, élancée dans son corsage ouvert à échelle de rubans, agaçant de sa mine retroussée un oiseau posé sur son doigt. (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854)
  3. Proportion de taille entre la représentation d’une chose et la chose représentée.
    • Le plan de cet édifice est sur une échelle d’un centimètre pour mètre.
    • Sur une carte à l’échelle d’un dix-millième, les dimensions figurées sont dix mille fois moins grandes qu’elles ne le sont en réalité.
  4. Échelonnement, graduation utilisées pour mesurer une grandeur.
    • Les médias grand public l’indiquent souvent sur l’échelle de Richter ou sur l’échelle ouverte de Richter. Ces terminologies sont impropres : l’échelle de Richter, stricto sensu, est une échelle dépassée et uniquement adaptée aux tremblements de terre californiens. (Magnitude d’un séisme, Wikipédia)
  5. Escale, port où il est possible d’embarquer et de débarquer des marchandises.
  6. Niveau, grandeur, proportion.
    • La pomme de terre, ce tubercule si précieux pour l'alimentation du pauvre, est cultivée dans toutes les parties du département, mais sur une petite échelle. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.101)
    • À l’échelle mondiale, la protection des ressources en eau est seulement reconnue par des traités non contraignants comme le chapitre 18 de l’Agenda 21, adopté en 1992 par la conférence des Nations unies pour l’environnement et le développement, relatif à la protection de la qualité et de l’approvisionnement en eau douce. (Audrey Fournier, L’accès à l’eau propre, principal enjeu de la Journée mondiale de l’eau, dans LeMonde.fr, 2010)
    • Une bonne politique écologique se pratique d'abord à l'échelle locale - celle du quartier, du village, de collectivités qui décident de maîtriser la gestion des ressources communes, l'eau, l'air, l'énergie. (Philippe Descola, Interview par Olivier Pascal-Moussellard, Télérama n°3392, janvier 2015)
    1. Niveau d'une hiérarchie.
      • L’échelle sociale, la hiérarchie sociale, l’ensemble des diverses conditions sociales.
      • Être au dernier degré de l’échelle sociale.
      • Du haut en bas de l’échelle, tous les membres d'une armée vraiment solide ont leur pensée tendue vers cette issue catastrophique des conflits internationaux. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.156)
    2. (Musique) Gamme.
      • L’échelle diatonique est la succession des sons dans l’ordre diatonique.
      • L’échelle harmonique est la succession des sons dans l’ordre harmonique.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe écheler
Indicatif Présent je échelle
il/elle/on échelle
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je échelle
qu’il/elle/on échelle
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
échelle

échelle /e.ʃɛl/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de écheler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de écheler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de écheler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de écheler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de écheler.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]