tonne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : tønne, Tonne, tonné

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français tonne (« fût, tonnelle »), du bas-latin *tunna (« récipient »), du gaulois *tonna (« peau » cf. gallois ton, breton tonnen) : du sens de « peau » on serait passé à « sac en cuir, sac à vin, outre pour le vin » et de là à « tonneau, fût » [1].
Le Wiktionary donne ton pour une variante de tun et le donne d’origine germanique (→ voir tunna, « fût » en suédois) « mais il est peu clair si le celte ou le germain est l’étymon originel » [2].

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
tonne tonnes
/tɔn/

tonne /tɔn/ féminin

  1. (Métrologie) Unité de mesure de masse en dehors du Système international (mais dont l’usage est accepté avec le SI), valant 103 kilogrammes, et dont le symbole est t. Aussi appelée tonne métrique.
    • A Renwez et à Lonny, on traite annuellement de 5,000 à 6,000 tonnes de betteraves avec lesquelles on fabrique environ 2,000 hectolitres d'alcool à 95° centésimaux. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.143)
    • La production mondiale actuelle est d'environ 13,5 millions de tonnes de pois secs et 4,8 millions de tonnes de pois frais. (C.L.M. Bentvelsen, Réponse des rendements à l'eau, page 138, 1980)
  2. (Métrologie) Unité de mesure de masse anglo-saxonne, valant soit 2240 livres (tonne forte, symbole long tn), soit 2000 livres (tonne courte, symbole sh tn).
  3. (Familier) (Figuré) Lourdeur exagérée.
    • Mon sac-à-dos pèse une tonne !
  4. Récipient de bois à deux fonds, en forme de muid, qui est plus grand et plus renflé par le milieu que le tonneau.
    • Vieilleville n’aime que le bon vin, et il serait capable de trahir son roi pour une tonne de malvoisie. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
  5. Réservoir cylindrique, souvent métallique, monté sur un châssis de remorque, et servant à transporter de l’eau, du purin, du lisier.
    • Le volume utile de la tonne est connu (indication fournie par le constructeur). Pour connaître le volume apporté lors du premier épandage, il suffit donc de remplir la tonne jusqu’au voyant, sans créer une dépression trop forte dans la tonne pendant le remplissage pour ne pas faire de mousse. (Comment régler son épandeur d'engrais ou de produits organiques ?, ARVALIS, 2004)
  6. (Marine) Grosse bouée cylindrique, en bois ou en métal, servant à la signalisation ou à l’amarrage.
  7. (Marine) Déplacement d’eau ou poids de marchandises transportées égal à mille kilogrammes environ.
    • Un cuirassé de vingt-cinq mille tonnes.
    • Un navire de douze mille tonnes.
  8. (Métrologie) Unité de mesure de force, plus correctement appelée tonne-force, correspondant à la force que la gravité terrestre exerce sur une tonne de masse.
    • Le gréement dormant en fil d'acier galvanisé, peut supporter un effort de dix tonnes sans se rompre. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  9. (Zoologie) Coquille univalve de forme arrondie, synonyme de dolium (genre de mollusque).
    • Tonne cannelée.
  10. (Histoire médiévale) Pièce d’armure formée de lames forgées et articulées protégeant les hanches et le haut des cuisses du guerrier de la fin du Moyen Âge.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe tonner
Indicatif Présent je tonne
il tonne
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je tonne
qu’il tonne
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
tonne

tonne /tɔn/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de tonner.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de tonner.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de tonner.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de tonner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de tonner.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Probablement un mot gaulois → voir tonne.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

tonne /Prononciation ?/ féminin

  1. Tonnelle.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (tonne)

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du français tonne → voir ton.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
tonne
/ˈtən/
tonnes
/ˈtənz/

tonne /ˈtən/

  1. (Royaume-Uni) Tonne.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

  • (États-Unis) ton

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]