chauffer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin populaire *calefāre, en latin classique calefacĕre, composé de calēre, « être chaud » et de facĕre, « faire ».

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

chauffer /ʃo.fe/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Rendre chaud.
    • Chauffer le four. Chauffer un poêle. — Chauffer des draps, de l’eau. — Se chauffer les pieds, les mains. — Venez vous chauffer.
  2. (Par extension) Brûler.
    • Celui-ci enflammait des torches de papier toutes préparées et me chauffait la plante des pieds. Je ne bougeai pas et n'articulai plus un cri : j'étais devenu tout à fait insensible, et tandis qu'Ir.... me brûlait, je pouvais le regarder sans ciller. (Henri Alleg, La Question, 1957)
  3. Donner de la chaleur  [2].
    • Le calorifère chauffe toute la maison,
    • (Absolument)Le calorifère chauffe bien.
  4. (Histoire des techniques) (Marine) Faire dessus un vaisseau, un feu clair pour le caréner [2].
  5. (Militaire) (Vieilli) Canonner vivement.  [2]
  6. (Figuré) (Familier) Faire une chose avec promptitude ou avec action.
    • Il faut chauffer un peu cette affaire, si l’on veut qu’elle réussisse.
  7. (Populaire) Courtiser ; séduire ; exciter.
  8. (Populaire) Capturer ; prendre ; surprendre.
  9. (Québec) Conduire, en parlant d'une automobile, d’un véhicule.
  10. (Figuré) (Vieilli) Attaquer vivement quelqu’un par des raisons ou des plaisanteries [2].


chauffer intransitif

  1. Devenir chaud.
    • Le four chauffe. Le bain chauffe.
  2. Atteindre une quantité de chaleur anormale, en parlant d’une pièce de mécanisme.
    • Les roues de ce wagon commencent à chauffer.


se chauffer pronominal

  1. Être près du feu, du radiateur, ou exposé au soleil, pour en recevoir la chaleur [2].
    • Aussitôt l’intrus recula, baissa les yeux et, relevant les pans de sa pèlerine, affecta de se chauffer. (Francis Carco, Brumes, Albin Michel, 1935, p.87)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • chauffer les fesses : administrer une fessée
  • chauffer les oreilles à quelqu’un : énerver quelqu’un
  • Se chauffer au bois, au charbon, au gaz, etc. : Employer le bois, le charbon, le gaz, etc., pour répandre la chaleur dans sa maison.
  • On saura, on verra de quel bois je me chauffe. : (Figuré) (Familier) → voir bois
  • Nous ne nous chauffons pas du même bois. : (Figuré) (Familier) → voir bois
  • Chauffer à blanc : (Arts) Se dit d’un métal porté à une température qui le fait passer du rouge au blanc.
  • Chauffer à blanc ou simplement Chauffer quelqu’un : (Figuré) (Familier) Exciter son zèle pour la réussite de quelque affaire.
  • Le bateau à vapeur chauffe : Il allume ses feux, il s’apprête à partir (parce qu’à l’époque les bateaux devaient d’abord chauffer leur bouilloire pour obtenir de la vapeur avant de pouvoir se mettre en marche). On dit de même La locomotive chauffe.
  • C’est un bain qui chauffe. : (Figuré) (Familier) → voir bain
  • Ce n’est pas pour vous que le four chauffe : (Proverbial) (Figuré) Ce n’est pas pour vous que telle chose est préparée.
  • Ça chauffe : (Familier) L’action, la dispute, etc., devient vive.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]