facteur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1326) (« celui qui est chargé d’un négoce pour le compte d’un autre »), du latin factor (« auteur, créateur, fabricant »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin facteur
/fak.tœʁ/
facteurs
/fak.tœʁ/
Féminin factrice
/fak.tʁis/
factrices
/fak.tʁis/

facteur /fak.tœʁ/ masculin

  1. (Mathématiques) (Au masculin) Nombre ou variable constitutive d'un produit.
    • Les facteurs premiers d’un nombre.
  2. (Par extension) Les éléments qui concourent à un résultat.
    • Je pourrais choisir d’autres exemples, pour montrer que le facteur le plus déterminant de la politique sociale est la poltronnerie du gouvernement. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. I, Lutte de classe et violence, 1908, p. 84)
    • Le facteur le plus important, en dehors de la robustesse de mon navire et de tout son matériel, était la possibilité de « capayer » à la voile pendant un temps presque infini sans dépense de charbon, […] (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • La germination de ces plantes exotiques dépend en effet d'un certain nombre de facteurs, les uns connus (…), les autres impondérables. Ces conditions n'étant réalisées qu'exceptionnellement, ainsi s'explique la fugacité de la plupart des espèces introduites. (Gustave Malcuit, Contributions à l'étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Soc. d'édit. du Nord, 1929, p.185)
    • L’agriculture, l’industrie, le commerce sont les facteurs essentiels de la richesse d’un pays.
  3. (Musique) Fabricant d’instruments de musique autres que les instruments de la famille du luth et les instruments de la famille du violon (pour lesquels on parle de luthier).
    • Facteur d’instruments. Facteur d’orgues. Facteur de pianos.
  4. Agent qui est chargé de distribuer, de remettre à leurs adresses les lettres, objets et valeurs transmis par la poste.
    • Aujourd'hui, chacun calé dans sa bulle électromagnétique de Wi-Fi, c'est une autre vie qui commence. Une incarcération chez soi, dans laquelle il sera possible d'avoir accès à tout sans jamais voir personne - pas même son facteur. (Aude Lancelin, Tombeau pour Virgin Megastore, dans Marianne, du 12 janvier 2012)
  5. Employé qui, dans une gare de chemin de fer ou dans une entreprise de messagerie, charge, décharge, porte à leur destination les colis.
    • — Voici la quarante-deuxième caisse qui arrive », me répond-il. Et, en effet, ladite caisse est au dos d’un facteur, engagé déjà sur le pont de l’embarcadère. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.3)
  6. (En particulier) Celui qui est chargé de la vente en gros à la criée des denrées apportées aux halles.
    • Facteur des halles.
  7. (Désuet) Celui qui agit pour le compte d’autrui dans un trafic, dans un négoce.
    • Riches par leur sol, le commerce est pour eux un moyen d’échange, et le désir du gain ne les porte pas à se faire les facteurs de leurs voisins. (Anonyme, Des intérêts en politique. - M. Canning et M. de Metternich, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Trois ans après la prise de Québec, en 1766, le commerce des pelleteries reprit avec un nouvel entrain. Les facteurs anglais s’étaient familiarisés avec les difficultés de ce genre de trafic : ils connaissaient les moeurs du pays, les habitudes des Indiens, le mode qu’ils employaient dans leurs échanges. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Trafic, négoce :

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Mathématiques :

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Faux-amis[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Moyen français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin factor.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

facteur masculin

  1. Celui qui fait, faiseur.
    • Et jassoit ce, mon Ame, que creature quelconque ne puet du tout ressembler a son Createur, ne la facture a son facteur, comme l’imaige d’une personne par dehors ou en ung miroir ne puet du tout estre semblable en vie (...), toutesfoys aucune semblance y est trouvee. (GERS., Trin., 1402, 161)
  2. Dieu, le Créateur.
    • Je ne scay comme long temps ychi seray et se aprés ung petit mon facteur me ostera. (Daudin, De la erudition, c.1360-1380, 303)
  3. Agent, celui qui agit.
    • Item, en la cité de Ambrache semblablement le peuple jecta hors le tyrant appellé Periander avec aucuns ses facteurs qui opprimoient le peuple, et institua le peuple en soy-meisme policie. (Oresme, Pol. Arist. M., c.1372-1374, 214)

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Dictionnaire du Moyen Français (1330-1500)