ancien

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : ancién

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin ante (« avant »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin ancien
/ɑ̃.sjɛ̃/
anciens
/ɑ̃.sjɛ̃/
Féminin ancienne
/ɑ̃.sjɛn/
anciennes
/ɑ̃.sjɛn/

ancien /ɑ̃.sjɛ̃/ masculin

  1. Personne âgée.
    • Les anciens ont peu connu cette inquiétude secrète. (Chateaubriand)
  2. (invariable) Ce qui qui a déjà servi, qui n’est pas neuf.
    • Si vous cherchez dans l’ancien, il y a des offres intéressantes.
  3. Ceux qui ont vécu dans des temps très éloignés de nous.
    • Le sucre était connu des anciens qui ne l'employaient qu'en très-petite quantité et comme médicament ; il y a 200 ans à peine, il se vendait seulement chez les pharmaciens, à un prix très-élevé. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.119)
    • Le plus étrange est que La Bruyère est moderne par un retour médité aux auteurs grecs et latins, et que, dans la querelle des Anciens et des Modernes, il est pour les Anciens par subversion, alors que les « modernes », eux, conformistes de leur époque, sont plats, ennuyeux, prétentieux, hypocrites, pompeux. (Philippe Sollers, Éloge de l’infini, Gallimard, p. 436)
  4. Terme de dignité, parce qu’originairement on choisissait les plus âgés pour remplir les premières places, les fonctions les plus importantes.
    • Les anciens du peuple d’Israël.
    • Le Conseil des anciens.
  5. Personne qui fait partie d’un groupe quelconque depuis longtemps, qui fait partie d’une promotion antérieure.
    • Dans l’armée, à grade égal, le plus ancien commande.
    • Tous les anciens de la compagnie furent de cet avis.
    • Un ancien marchand d’amandes, membre du conseil municipal, M. Isidore Granoux, était comme le chef de ce groupe. (Émile Zola, La Fortune des Rougon, 1871)
  6. Traditionaliste.
    • La querelle des anciens et des modernes.
  7. (Argot polytechnicien) (Argot des Gadz’Arts) Élève de seconde année.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin ancien
/ɑ̃.sjɛ̃/
anciens
/ɑ̃.sjɛ̃/
Féminin ancienne
/ɑ̃.sjɛn/
anciennes
/ɑ̃.sjɛn/

ancien /ɑ̃.sjɛ̃/

  1. Qui existe depuis très longtemps.
  2. Antique, concernant une époque historique précédant le Moyen Âge.
    • Dans l’Égypte ancienne, on construisit les pyramides.
  3. Précédent, se dit d’un métier, d’un poste, d’un état concernant quelqu’un ou quelque chose autrefois mais plus maintenant.
    • C’est l’ancien président du club.
    • Il habite dans une ancienne boucherie.
    • L’usage ancien voulait que l’on pratique le baisemain.
  4. (Sylviculture) Arbres réservés qui ont plus de trois fois l’âge du taillis dans lequel ils se trouvent, par opposition à moderne.
    • Marquer en réserve les arbres anciens, les modernes et les jeunes ou baliveaux de l’âge du taillis.
  5. Sert aussi à distinguer un personnage historique d’un autre portant le même nom.
    • Pline l’ancien et Pline le jeune.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Variantes dialectales[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Paronymes[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]