Aide:Prononciation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis Aide:Prononciations)
Aller à : navigation, rechercher
Aide

Prononciation

Guides de rédaction Patrons Divers

Étymologies ♦ Reconstructions ♦ Types de mots ♦ Définitions ♦ Exemples ♦ Synonymes et antonymes ♦ Mots et locutions dérivés ♦ Mots apparentés ♦ Vocabulaire apparenté ♦ Hyperonymes et hyponymes ♦ Méronymes et holonymes ♦ Traductions ♦ Prononciations ♦ Homophones et paronymes ♦ Anagrammes ♦ Voir aussi ♦ Références ♦ Catégories ♦ Liens interwikis

Vous trouverez sur cette page des explications sur la prononciation et des conseils pour l’écrire sur le Wiktionnaire. Les conventions en usage sur le Wiktionnaire sont précisées sur la page Wiktionnaire : Prononciation, des spécificités par langues sont présenté aux seins d’annexes accessible à partir de l’Annexe : Prononciation

Prononciation ?[modifier | modifier le wikicode]

La prononciation d’un mot est la description des sons émis par l’être humain. Il s’agit d’un découpage du flux sonore à l’aide de traits spécifiques qui décrivent les sons. Il existe plusieurs manières d’écrire les sons, dans les diverses langues du monde, comme les alphabets ou les syllabaires. Pour la prononciation, le Wiktionnaire utilise l’alphabet phonétique international qui est une liste officielle de symboles permettant de représenter plus de 900 sons différents. Le Wiktionnaire propose également en option la représentation avec X-SAMPA (eXtended Speech Assessment Methods Phonetic Alphabet, visible en activant un gadget dans les préférences de l’utilisateur).

Trois notations[modifier | modifier le wikicode]

Comme indiqué dans les Conventions sur la prononciation, le Wiktionnaire utilise trois symboles différents pour encadrer les sons :

  • les [] indiquent une représentation phonétique précise, indépendante de la langue mais aussi proche que possible d’un son enregistré
  • les // indiquent la représentation phonologique, provenant d’une analyse propre à chaque langue et non liée à un locuteur particulier
  • les \\ indiquent la représentation phonétique usuelle, forme simple pour chaque langue, que les locuteurs vont reconnaître

Cette distinction se base d’abord sur l’opposition entre phonétique et phonologie. C’est une distinction qui vient de la linguistique, champ scientifique qui étudie le langage, en distinguant :

  • La phonétique est l’étude des sons produits par les êtres humains : physiologie du conduit vocal, mesures physiques des ondes sonores produites, études des troubles de compréhension, etc.
  • La phonologie est l’étude des unités significatives dans la langue, les sons qui forment un système à partir d’unités minimales significatives. Ces unités sont les phonèmes.

Un son est décrit en phonétique grâce à ses propriétés : type d’obstruction du conduit vocal (pour les consonnes), position de la langue, vibration des cordes vocales et divers autres traits phonétiques qui seront détaillés par la suite. Par exemple, la consonne [t] est une occlusive alvéolaire sourde : il y a une fermeture complète (occlusion) au niveau des contreforts derrières les dents (alvéoles) et les cordes vocales ne vibrent pas (sourde). En langue française, la lettre <t> n’est pas prononcée alvéolaire mais dentale, et donc écrite précisément [t̺].

Dans le système de la langue, en phonologie, on considèrera ce son en rapport avec les autres sons autour. Le français oppose [t̺] a [d], par exemple dans ton et don et partout dans la langue. Il s’agit donc de phonèmes /t/ et /d/. D’autres langues pourront ne pas faire cette distinction là.

La subtilité supplémentaire introduite dans le Wiktionnaire par rapport à cette opposition est la notion de prononciation usuelle. Il s’agit d’indiquer une prononciation simplifiée qui se passe par exemple du détail dental sur le son [t̺] et ne soit pas lié à une analyse phonologique qui peut dans certain cas afficher des formes très éloignées des sons prononcés. Le Wiktionnaire peut ainsi proposer une information utile aux lecteurs sans leur demander des connaissances avancées en phonétique, puis développer une information précise et plus complète dans un second temps, pour les lecteurs désireux d’en savoir plus et de connaitre les différentes façon de prononcer un mot. Cette prononciation usuelle est indiquée entre barres controbliques : \t\.

Pour résumer :

Critères Mot Prononciation phonétique Représentation phonologique prononciation usuelle
Notations lettres [crochets] /barres obliques/ \barres controbliques\
Exemples subtil [syp.t̺il] /syb.til/ \syp.til\
Plusieurs… graphies (formes écrites) prononciations selon les locuteurs analyses selon la variante de la langue prononciations usuelles pour des différences
Exemples clé ou clef [pnø] ou [pə.nø] (pneu) le nombre 8 /ɥit/ (système phonologique français) ou /wit/ (système phonologique d’une partie des belges) \a.na.na\ ou \a.na.nas\
Sources Écrits Enregistrements sonores Études linguistiques Consensus ou simplification d’un son prononcé

Voir aussi Wiktionnaire:Translittération pour les cas d’écriture dans un autre alphabet que celui associé normalement à une langue.

Les symboles de l’alphabet phonétique[modifier | modifier le wikicode]

L’explication qui suit est un résumé très bref, et la compréhension globale peut demander plusieurs semaines de cours ou de lectures. La connaissance précise de ce qui suit n’est pas nécessaire pour pouvoir consulter le Wiktionnaire, où participer à son amélioration globale. Pour ajouter des prononciations en revanche, il sera peut-être nécessaire d’aller davantage dans le détail, en lisant par exemple les explications très claires données sur le site du projet Phonologie du Français Contemporain ou un livre d’explication sur le sujet.

Les voyelles[modifier | modifier le wikicode]

Une voyelle est un son vocalique qui est produit par les vibrations des cordes vocales et le passage d’air depuis les poumons vers l’extérieur. Le son va être formé selon la position de la langue. La langue est un organe mou composé de plusieurs muscles qui lui permettent de se déplacer d’avant en arrière, et de haut en bas afin de moduler le timbre du son.

L’ensemble des voyelles peuvent alors être représentées dans un tableau avec :

  • horizontalement : position de la langue, distingue les voyelles antérieures (avant), centrales et postérieures (arrière)
  • verticalement : hauteur de la langue dans la bouche
ex : [a] (de ça) est une voyelle centrale basse, [e] (de les) est une voyelle antérieure mi-fermée.

La forme des lèvres modifie également la nature de la voyelle. Si elles forment un grand O, on dit qu’elles sont arrondies, et par extension, la voyelle est dite arrondie. Si elles sont étirées, elles sont non-arrondies.

ex : [u] (de roue’') est une voyelle antérieure haute arrondie, [i] (de riz) est une voyelle antérieure haute non-arrondie, elles ne sont distinguées que par la forme des lèvres.

Quand l’air passe aussi par le nez, les voyelles sont nasales. Sinon, elles sont non-nasales, ou orales.

ex : [o] (de eau) est une voyelle orale, [õ] (de non) est une voyelle nasale.

Dans de nombreuses langues, mais rarement en français, les voyelles présentent un trait de longueur vocalique.

ex : [a] (de patte) est une voyelle courte, [aː] (de pâte) est une voyelle longue pour certains francophones, d’autres font plutôt une voyelle arrière [ɑ].
  voyelles
Antérieures Centrales Postérieures
Hautes ou Fermées i y ɨ ʉ ɯ u
Hautes inférieures ou pré-fermées ɪ ʏ ʊ
Moyennes supérieures ou mi-fermées e ø ɘ ɵ ɤ o
Moyennes ə
Moyennes inférieures ou mi-ouvertes ɛ œ ɜ ɞ ʌ ɔ
Basse supérieures ou pré-ouvertes æ ɐ
Basses ou ouvertes a ɶ ɑ ɒ
Lorsque deux symboles apparaissent dans une case, celui de gauche représente
une voyelle non-arrondie, celui de droite une voyelle arrondie.
Pour les voyelles situées au centre, la résonance labiale n’est pas spécifée.

Les consonnes[modifier | modifier le wikicode]

Pour les consonnes c’est un peu plus compliqué, car davantage de paramètres sont à prendre en compte. Trois principaux sont nécessaires pour lire le tableau des consonnes :

  • position du point d’articulation
  • type d’articulation
  • vibration des cordes vocales ou voisement

Les consonnes sont produites avec des articulations allant des lèvres (consonnes bilabiales) à la glotte en passant par différentes zones du palais. Les types de contact principaux sont la fermeture complète du conduit vocal pour les occlusives et la friction pour les fricatives. Lorsque les deux se produisent en même temps, c’est une affriquée, lorsque la langue se rapproche mais qu’il n’y a pas de friction, c’est une spirante. La langue peut bouger pendant le mouvement et vibrer plusieurs fois pour les roulées ou une seule fois pour les battues.

Vous pourrez avoir accès à la description détaillée des consonnes en cliquant sur les liens dans le tableau. L’inventaire réduit des consonnes utilisées dans chaque langue est accessible via Annexe:Prononciation.

Mode d’articulation Point d’articulation  
labiale labial-vél. coronale dorsale laryngale  
 Pulmoniques   bilabiale  lab-dent.  dentale    alvéolaire  post-alv. rétro. alv.-pal. palatale  vélaire  labio-vél. uvulaire pharyn.  épiglott.    glottale    
nasales   m   ɱ   ŋ͡m     n     ɳ     ɲ   ŋ   ŋʷ   ɴ    
occlusives prénasalisées m͡p m͡b   ᵑk͡p ᵑɡ͡b n͡t̪ n͡d̪ n͡t n͡d   ɳ͡ʈ ɳ͡ɖ   ɲ͡c ɲ͡ɟ ŋ͡k ŋ͡ɡ   ɴ͡q ɴ͡ɢ    
occlusives p b k͡p ɡ͡b t d   ʈ ɖ   c ɟ k ɡ ɡʷ q ɢ   ʡ   ʔ    
affriquées p͡ɸ b͡β p͡f b͡v   t͡θ d͡ð t͡s d͡z t͡ʃ d͡ʒ t͡ʂ d͡ʐ t͡ɕ d͡ʑ c͡ç ɟ͡ʝ k͡x ɡ͡ɣ   q͡χ ɢ͡ʁ   ʡ͡ʜ   ʔ͡h    
fricatives prénasalisées m͡ɸ m͡β ɱ͡f ɱ͡v   n͡θ n͡ð n͡s n͡z n͡ʃ n͡ʒ       ŋ͡k ŋ͡ɡ          
fricatives ɸ β f v   θ ð s z ʃ ʒ ʂ ʐ ɕ ʑ ç ʝ x ɣ ɣʷ χ ʁ ħ ʕ ʜ ʢ h ɦ  
spirantes   β̞   ʋ     ð̞   ɹ     ɻ     j   ɰ ʍ w              
roulées ʙ̥ ʙ       r     *           ʀ     *    
battues   *       ɾ̪   ɾ     ɽ               *    
affriquées latérales     t͡ɬ d͡ɮ                            
fricatives latérales     ɬ ɮ   *     *   *          
spirantes latérales     l     ɭ     ʎ   ʟ        
battues latérales       ɺ     *     *   *        
Non pulmoniques  
occlusives injectives ƥ ɓ       ƭ ɗ     *   ƈ ʄ ƙ ɠ   ʠ ʛ    
occlusives éjectives       t̪ʼ       ʈʼ                
fricatives éjectives ɸʼ       θʼ     ʃʼ   ʂʼ   ɕʼ   çʼ       χʼ      
clics centraux ʘ     ǀ   ǃ   ǂ        
clics latéraux     ǁ            

Diverses consonnes pulmoniques qui ne font pas partie d’un autre point d’articulation :

Description Symbole
Consonne spirante labio-palatale voisée ɥ
Consonne fricative post-alvéolo-vélaire sourde ɧ
Consonne spirante latérale alvéolaire vélarisée voisée ɫ

Lorsque deux symboles apparaissent dans une case, celui de gauche représente une consonne sourde, celui de droite une consonne voisée (ne s’applique pas aux clics).
Les cases séparées par des pointillés emploient normalement les mêmes symboles API de base, et ne diffèrent éventuellement que par les diacritiques appliqués pour déplacer leur articulation.
Les cases marquées d’un astérisque (*) indiquent des sons attestés non encore représentés officiellement dans l’API.
Les parties grisées indiquent des articulations jugées impossibles. Les cases blanches vides indiquent des articulations théoriques possibles mais non encore attestées.
Les affriquées t͡s, d͡z, t͡ʃ, d͡ʒ, t͡ɕ, d͡ʑ sont notées à l’aide des ligatures ʦ, ʣ, ʧ, ʤ, ʨ, ʥ d’usage courant, ne faisant plus partie de l’API (il est recommandé de les remplacer par les deux articulations, liées avec une ligature tirant –suscrite ou souscrite– ou avec la fricative en exposant).
Les occlusives injectives sourdes en italique, parfois employées, ne font plus partie de l’API (il est recommandé de les remplacer par le symbole de la consonne voisée avec le diacritique de dévoisement).


Accent tonique ou tons ?[modifier | modifier le wikicode]

Certaines langues n’ont pas d’accent tonique, tel le français, et il n’est pas nécessaire de l’indiquer car le contour intonatif importe peu pour le sens, il s’agit seulement d’une intonation prosodique. Dans d’autres langues, comme l’anglais ou l’espagnol, la place de l’accent est importante pour distinguer des mots sinon identiques. L’accent peut être indiqué par [ˈ] avant la syllabe accentuée ou par un accent aigu au dessus de la voyelle accentuée. Attention, [ˈ] n’est pas le caractère utilisé pour l’apostrophe !

Dans certaines langues, l’accent secondaire est indiqué à l’aide d’un accent grave. En général, le Wiktionnaire suit les traditions établies pour chaque langue. Lorsqu’il n’y a pas de tradition, c’est l’accent aigu au dessus de la voyelle qui est privilégié.

Les langues tonales sont des langues qui utilisent plusieurs contours intonatifs différents. La voix ne change pas en intensité ou en volume, contrairement à l’accent tonique, mais change en hauteur. De nombreuses langues distinguent un ton haut et un ton bas, d’autres langues peuvent aussi posséder un ton moyen, un ton montant, un ton descendant ainsi que des formes plus complexes. L’Alphabet phonétique international propose deux solutions, la plus utilisée et privilégiée sur le Wiktionnaire est celle avec des accents (diacritiques). Certaines langues utilisent cependant d’autres systèmes, notamment de nombreuses langues asiatiques qui utilisent des chiffres de 1 à 5, le vietnamien utilise une liste de six symboles distincts. Consulter les pages consacrées à ces langues pour en savoir plus.

ton diacritique barre   ton diacritique barre
haut ascendant ě e˩˥
mi-haut é descendant ê e˥˩
médian ē ascendant haut e᷄ e˦˥
mi-bas è ascendant bas e᷅ e˩˨
bas ȅ montant-descendant e᷈ e˦˥˦

Symboles supplémentaires[modifier | modifier le wikicode]

Pour les langues indiquant des oppositions de longueurs vocaliques (voyelles courtes et voyelles longues), on indique les voyelles longues avec [ː]. Attention, ce n’est pas le même caractère que les deux points. Il existe d’autres symboles qui sont indiqués dans le tableau suivant :

Symboles spéciaux
API X-SAMPA indique
ː : voyelle longue
ˑ voyelle mi-longue
ˈ " accent primaire
ˌ % accent secondaire
. . séparateur de syllabes
  - séparateur
-\ liaison

Vous pourriez rencontrer les termes suivants dans les descriptions des langues :

Syllabation[modifier | modifier le wikicode]

Le découpage d’un mot en syllabe dépend en partie des règles de chaque langues et nous n’indiquons ici que des principes généraux, qui fonctionnent notamment pour le français.

  1. Une syllabe est composée d’un noyau syllabique qui est le plus souvent une voyelle (en anglais, [l] peut jouer le rôle de noyau syllabique sans être pour autant une voyelle).
  2. Une consonne peut être au début d’une syllabe (en attaque) ou la fin d’une syllabe (en coda). En général les syllabes sont plus comporte plus de consonne au début qu’à la fin, les consonnes seront donc plutôt dans l’attaque d’une syllabe.
  3. Les chaines de consonnes dans l’attaque sont valides si elles respectent certaines règles et contraintes propres à chaque langue. Une façon intuitive de savoir si une chaine de consonnes est valide est de trouver un ou plusieurs mots dans cette langue qui commencent par cette chaine.

Voir plus de détails dans l’article Syllabe sur Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Exemples[modifier | modifier le wikicode]

  • attraper :
  • dactylo :
  • astral :
    • \a.stʁal\ : l’attaque \stʁ\ a 3 consonnes mais est à l’intérieur du mot ;
    • \as.tʁal\ : \s\ ne peut pas aller dans l’attaque de la syllable suivante.
  • stress :
    • \s.tʁɛs\ : la syllabe \s\ ne contient pas de voyelle ;
    • \stʁɛs\ : l’attaque \stʁ\ a trois consonnes mais est en début de mot et donc valide.
  • filtre :
    • \fi.ltʁ\ : la chaîne de consonnes \ltʁ\ n’est pas valide en français et de plus elle n’est pas syllabique (elle n’a pas de voyelle ou de consonne syllabifiée) ;
    • \filt.ʁ\ : à moins que le \ʁ\ ne soit syllabique comme \ʁ̩\, il ne peut former une syllabe tout seul ;
    • \filtʁ\ : le mot n’a qu’une seule syllabe (le e final est muet) et la chaîne \ltʁ\ en fin de mot est donc valide.
  • filtré :
    • \filtʁe\ : incorrect cette fois, car \tʁ\ fait partie de l’attaque de la voyelle finale “é” \e\ non muette ici ;
    • \fi.ltʁe\ : même raisons que ci-dessus, mauvais découpage syllabique ;
    • \fil.tʁe\ : deux syllabes, correct.
  • dextre :
    • \dɛkstʁ\ : cinq consonnes finales en coda (pas de découpage syllabique pour un “e” muet), mais correct en fin de mot.
    • [ˈdɛk͡s.tʁ‿] : réalisation bissyllabique en cas de liaison avec le mot suivant commençant par une voyelle ([ks] reste lié à la même syllabe, car si le découpage est prononcé, c’est le [s] qui s’allonge ou est suivi d’une pause, et qui conserve la marque de ton de la première syllabe).
  • extra- :
    • \ɛk.stʁa\ : découpage théoriquement possible (\stʁa\ est une syllabe possible en français, par exemple stratosphère), mais cela coupe une lettre “x” en deux phonèmes sur deux syllabes ;
    • \ɛks.tʁa\ : découpage syllabique correct du “x” \ks\ inséparable.
    • [ˈɛk͡s.tʁa] : réalisation phonétique effective.
Syllabation et séparation des mots

Il est d’usage sur le Wiktionnaire d’accompagner la prononciation usuelle informations suivantes :

  1. le découpage en syllabes (à titre informatif, la syllabation étant déductible de la prononciation)
  2. le découpage en mots dans le cas d’une locution (par souci de lisibilité).

Voici les conventions à suivre (issues de la norme API) :

  • Si on choisit de ne marquer que le découpage en syllabes, le délimiteur approprié est le point : « ipso facto » est transcrit : \ip.sɔ.fak.to\, « à l’avance » est transcrit : \a.la.vɑ̃s\.
  • Si on choisit de ne marquer que le découpage en mots, le délimiteur approprié est l’espace : « ipso facto » est transcrit : \ipsɔ fakto\, « à l’avance » est transcrit : \a l avɑ̃s\.
  • Si on choisit de marquer les deux découpages, choix retenu sur le Wiktionnaire, les délimiteurs appropriés sont le point, l’espace et le tirant souscrit, qui doivent être utilisés selon la table suivante :
Délimitation de syllabe ?
non oui
Délimitation de mot ? non \\ \.\
oui \‿\ \ \
Ainsi, « ipso facto » est transcrit : \ip.sɔ fak.to\ ; « à l’avance » est transcrit : \a l‿a.vɑ̃s\ ; « de temps en temps » est transcrit : \də tɑ̃.z‿ɑ̃ tɑ̃\ : dans ce dernier cas, le son [z] est la conséquence de la liaison entre temps et en.


Ajout d’informations sur les prononciations[modifier | modifier le wikicode]

Comme il a été rappelé en début de page, les prononciations apparaissent à deux endroits sur la page. Juste avant la définition puis plus bas dans une section Prononciation. Voici donc deux paragraphes d’exemples pour éclaircir la manière de représenter l’information sur le Wiktionnaire.

Note temporaire : Les modèles d’accords n’ayant pas encore été changé selon la proposition en cours, ils affichent encore des barres obliques, après changement ils afficheront des barres controbliques.

Prononciation usuelle[modifier | modifier le wikicode]

Codage wiki Résultat affiché

1. Sur la ligne de forme.
  • Prononciation unique :
'''éléphant''' {{pron|e.le.fɑ̃|fr}} {{m}}
éléphant \e.le.fɑ̃\ masculin
  • Prononciation multiple :
'''terroir''' {{pron|tɛ.ʁwaʁ|fr}} <small>ou</small>
              {{pron|te.ʁwaʁ|fr}} {{m}}
terroir \tɛ.ʁwaʁ\ ou \te.ʁwaʁ\ masculin
  • Prononciation multiple, son optionnel :
'''ananas''' {{pron|a.na.na|fr}} <small>ou</small>
             {{pron|a.na.nas|fr}} {{m}}
ananas \a.na.na\ ou \a.na.nas\ masculin
  • Prononciation multiple, cas de la langue anglaise :
'''four''' {{pron|fɔː|en}} {{GB|nocat=1}} <small>ou</small> 
           {{pron|fɔɹ|en}} {{US|nocat=1}}
four \fɔː\ (Royaume-Uni) ou \fɔɹ\ (États-Unis)

2. Dans le tableau des flexions du mot (féminin, pluriel, etc.).
  • Exemple avec un nom (et prononciation multiple) :
{{fr-rég|tɛ.ʁwaʁ|pron2=te.ʁwaʁ}}
Singulier Pluriel
terroir terroirs
\tɛ.ʁwaʁ\
ou \te.ʁwaʁ\
  • Exemple avec un adjectif :
{{fr-accord-eau|b|b}}
Singulier Pluriel
Masculin beau
\bo\
beaux
\bo\
Féminin belle
\bɛl\
belles
\bɛl\

Section prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Dès que des informations sont disponibles sur la prononciation, il est nécessaire de créer une section spéciale : Prononciation.

Les informations à ajouter peuvent être :

  • des notes particulières sur la prononciation
  • des représentation phonologiques indiquées avec {{phono}}
  • des variantes locales indiquées avec {{phon}}
  • des enregistrements audios

Les listes d’homophones (termes de prononciation identique) et de paronymes (termes de prononciation proche) apparaissent immédiatement après.

Exemple du mot pain :

Écriture Résultat
{{S|prononciation}}
* {{pron|pɛ̃|fr}}
** {{écouter|France (Paris)|pɛ̃|audio=Fr-Pain-fr-Paris.ogg|titre=pain|lang=fr}}

{{S|homophones}}
* [[peins]], [[peint]] {{cf|peindre}}
* [[pin]], [[pins]]

{{S|paronymes}}
* [[pinte]]
* [[bain]], [[ben]]

Prononciation

  • \pɛ̃\
    • France (Paris) : écouter « pain [pɛ̃] »

Homophones

Paronymes

Remarques 
  1. En première position, on peut indiquer lorsque l’on dispose de sources à référencer la réalisation phonologique du mot basé sur une analyse figurant en annexe
  2. En l’absence de représentation phonologique, il est possible de rappeler la prononciation usuelle en début de section
  3. On peut ajouter des prononciations précises à l’aide du modèle {{phon}} ou mieux, du modèle {{écouter}} qui permet de lier un fichier sonore
  4. Ensuite on peut créer une autre section Homophones dans laquelle on met les mots dont la prononciation est identique, sous forme de liste
  5. On peut rajouter (après la section Homophones s’il y en a une) une section Paronymes dans laquelle on met les mots dont la prononciation est différente mais très proche, là encore sous la forme de liste
  6. On peut à tout moment ajouter une {{note}} pour ajouter des précisions.
  7. Les formes reconstruites de protolangues n’ont le plus souvent pas de prononciation.

Enregistrements sonores[modifier | modifier le wikicode]

Pour ajouter un enregistrement sonore, vous pouvez utiliser le modèle {{écouter}}. Les enregistrements doivent être effectués dans le format libre ogg vorbis (extension .ogg) et déposé sur créer des sons sur Commons. Ils peuvent ensuite être ajoutés sur le Wiktionnaire grâce au modèle {{écouter}}, de la façon suivante :

Texte dont la largeur s'adapte dynamiquement à la taille de la fenêtre du navigateur en allant à la ligne automatiquement.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Cahors
Texte dont la largeur s'adapte dynamiquement à la taille de la fenêtre du navigateur en allant à la ligne automatiquement.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

  • France (Paris) : écouter « Prononciation [ka.ɔʁ] »

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

  • France (Paris) : écouter « Prononciation [ka.ɔʁ] »
peut-être
Texte dont la largeur s'adapte dynamiquement à la taille de la fenêtre du navigateur en allant à la ligne automatiquement.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Ressources[modifier | modifier le wikicode]

Ressources pour les fichiers sonores[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Guides de rédaction Patrons Divers

Étymologies ♦ Reconstructions ♦ Types de mots ♦ Définitions ♦ Exemples ♦ Synonymes et antonymes ♦ Mots et locutions dérivés ♦ Mots apparentés ♦ Vocabulaire apparenté ♦ Hyperonymes et hyponymes ♦ Méronymes et holonymes ♦ Traductions ♦ Prononciations ♦ Homophones et paronymes ♦ Anagrammes ♦ Voir aussi ♦ Références ♦ Catégories ♦ Liens interwikis