placard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir plaque et -ard.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
placard placards
/pla.kaʁ/

placard /pla.kaʁ/ masculin

  1. Assemblage de menuiserie, qui s’élève au-dessus d’une porte et va ordinairement jusqu’au plafond.
    • Il faut un placard au-dessus de cette porte.
  2. Armoire pratiquée dans un enfoncement de mur.
    • Il y a des placards des deux côtés de la cheminée.
  3. (Mobilier) Meuble ou petite pièce, fermé par une porte et destiné au rangement.
    • […], puis mon geôlier m'enferma dans une petite pièce obscure. C'était un cachot, presque un placard, où la lumière du jour n'entrait jamais. (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Tu connais l'histoire de Barbe-bleue ? Sa femme ouvre un placard, plein de souvenirs, plein de femmes pendues dans le passé, plein de femmes aimées, oubliées ... (Armand Salacrou, Une femme libre, acte III, 1934)
  4. (Vieilli) Ce qu’on plaque, ce qui est plaqué → voir placage.
    • Un placard de couleur.
    • Un placard de pommade.
  5. (Médecine) Éruption cutanée.
    • Je me levai, heureuse de lui rendre ce mince service et regrettant de ne pas avoir à accomplir pour elle quelque répugnante corvée, comme de vider son bassin ou d’assécher au tampon d’ouate, une par une, les pustules sanieuses de son placard, qui reprenait mauvaise allure. (Hervé Bazin, Qui j’ose aimer, Grasset, 1956. p. 192)
  6. Écrit, imprimé qu’on affiche dans les rues.
    • Les badauds s’étaient attroupés devant ce placard.
    • Toutes les voitures ont encore leur peinture et leurs placards. (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
  7. Écrit injurieux ou séditieux, qu’on rend public en l’affichant ou en le distribuant.
  8. (Imprimerie) Épreuve imprimée d’un seul côté de la feuille et sans que la composition ait été mise en page.
    • Épreuve en placard ou simplement placard.
  9. (Argot) Prison.
  10. Par analogie avec le meuble où l’on remise les choses pour une longue période pour parfois les y oublier, purgatoire, mise à l’écart, le plus souvent professionnelle.
  11. Par analogie avec le meuble où sont précieusement stockées des archives qui ne voient jamais le jour, lourd secret, chose secrète.
  12. (Par extension) Secret personnel autour de son allosexualité non révélée (homo-, bi-, trans’...).
  13. (Argot des Gadz’Arts) cuite.
    • Il s'est pris un beau placard hier..

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

(7)

→ voir prison#Synonymes

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du français placard.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

placard

Singulier Pluriel
placard
/Prononciation ?/
placards
/Prononciation ?/
  1. Affiche, placard.

Occitan[modifier | modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
placard
/plaˈkaɾt/
placards
/plaˈkaɾts/

placard /plaˈkaɾt/ (graphie normalisée) masculin

  1. affiche.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]