mener

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du verbe latin minare.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

mener /mə.ne/ ou /mne/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Conduire quelqu’un vers un être ou une chose.
    • Quand je la menai à l’autel, j’étais bien convaincu que ma femme l’emportait en beauté sur toutes les femmes belles de la terre, […]. (Octave Mirbeau, La tête coupée,)
    • L'évêque de Luçon ! s'exclama la jeune fille en tressaillant. Menez-moi à lui, monsieur, oh ! je vous en prie... (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)
    • Vous savez le chemin, menez-nous. — Si vous n’y êtes jamais allé, je vous y mènerai.
    • Mener des troupes au combat, à l’assaut, au feu.
  2. (Par extension) Aller, se diriger vers, en parlant d'un chemin, d'une route.
    • Viennent ensuite les conduites forcées qui mènent l'eau jusqu'aux turbines. Ces impressionnants tuyaux en acier de 1,9 à 2,3 mètres de diamètre peuvent supporter une pression de 28 bars. (Ludovic Dupin, La centrale qui a électrifié la Bavière, dans L’Usine nouvelle, n°3252, 8 septembre 2011, page 8)
  3. Conduire par force en quelque endroit.
    • Mener en prison.
    • On le menait au supplice.
  4. Diriger, entraîner à sa suite.
    • Las, dans le petit monde de l'Université, la probité candide ne mène à rien, et l'enthousiasme pèse peu face aux manœuvres misérables de ceux qui ne reculent devant rien pour faire carrière. (Alexis Liebaert, On achève bien les profs, dans Marianne (magazine), n° 758, 29 octobre 2011, p.85)
  5. Diriger, conduire des animaux.
    • Mener les bêtes aux champs.
    • Mener paître des vaches.
    • Mener les chevaux boire, les mener à l’abreuvoir.
    • Mener les chevaux au marché.
    • Mener un cheval à la main.
    • Mener des chiens en laisse.
  6. Diriger un véhicule, une embarcation.
    • Mener une charrette.
    • Mener un bateau, une barque. Absolument,
    • (Absolument) J’ai un cocher qui mène grand train.
  7. Voiturer quelqu’un ou quelque chose.
    • Mener du blé au marché, des marchandises à la foire, du bois par bateau.
    • J’ai là ma voiture, voulez-vous que je vous mène quelque part ?
  8. Se faire accompagner de ou par.
    • Il mène bien des gens à sa suite.
    • Il mena tout son monde avec lui.
  9. (Figuré) Faire agir, gouverner quelqu’un à sa guise.
    • Il le mène comme il veut.
    • C’est un pauvre homme, il se laisse mener par sa femme.
  10. (Chasse) Forcer à suivre.
    • Le cerf a mené bien loin la chasse; il l’a menée jusqu’à tel endroit.
  11. (Figuré) Diriger, déterminer les hommes.
    • L’ambition, l’intérêt le mène.
    • Le talent mène plus souvent à la réputation qu’à la fortune.
    • Le jeu mène loin.
  12. Administrer, diriger, en parlant des choses.
    • Mener la maison, le ménage.
    • Mener une négociation, une affaire.

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Papiamento[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

mener ou meneer

  1. Monsieur.

Pronom[modifier | modifier le wikitexte]

mener ou meneer

  1. Vous, tu, toi.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]