furie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Furie

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin furia.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
furie furies
/fy.ʁi/

furie /fy.ʁi/ féminin

  1. (Mythologie) Divinité infernale dont la fonction était de tourmenter les méchants, les criminels, soit dans les enfers, soit sur la terre.
    • Qui que tu sois, furie, prêtre ou démon, répondit Front-de-Bœuf, tu mens par la gorge ! (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. Femme très méchante et très emportée.
    • Ô trahison conçue au sein d’une furie ! (Pierre Corneille, Cinna ou la Clémence d’Auguste, IV, 1)
    • Quoi ! votre amour se veut charger d’une furie
      Qui vous détestera […]
      (Jean Racine, Andromède, III, 1)
    • Elles [des femmes qui suivaient l’armée d’Arioviste] lui défendirent de livrer bataille avant la nouvelle lune ; ces furies allaient sacrifier à leurs dieux Procilius et Titius, deux ambassadeurs envoyés par César à ce perfide Arioviste. (Voltaire, Memmius, V)
  3. Emportement de colère, par référence à la fureur vengeresse qui animait incessamment les Furies.
    • Que sert de s’emporter à ces vaines furies ? (Pierre Corneille, Médée, V, 6)
    • Où fuirais-je de vous après tant de furie ? (Pierre Corneille, Rodogune princesse des Parthes, V, 4)
    • Vient-on avec furie
      Arracher de vos bras votre fils Zacharie ?
      (Jean Racine, Athalie, III, 4)
  4. (Par extension) Comportement sanguinaire.
    • Les bourreaux doivent savourer la même omnipotence, se livrer à pareille furie, goûter une égale joie de meurtrir sans remords. (Jean Rogissart, Passantes d’octobre, 1958)
  5. (Par hyperbole) Simple mécontentement.
  6. Mouvement violent et impétueux d’un animal irrité.
    • Le lion en furie. La furie des bêtes sauvages.
  7. Impétuosité de colère, d’attaque.
    • Furie française, ardeur impétueuse avec laquelle les troupes françaises se portent à l’attaque.
    • Ce qui s’appelle deçà les monts la furie française a plus d’une fois réussi très utilement delà les monts. (Louis-Guez de Balzac, De la cour, 4e discours)
    • N’a-t-il pas des mutins dissipé la furie ? (Pierre Corneille, Héraclius empereur d’Orient, V, 7)
    • Il a trop écouté son aveugle furie. (Voltaire, Tancrède, V, 6)
  8. Impétuosité d’action, action rapide.
    • Massinisse en un jour voit, aime et se marie ;
      A-t-on jamais parlé d’une telle furie ?
      (Jean de Mairet, Sophonisbe, IV, 5)
    • Il écrit, de cette furie, à tout ce qui est hors de Paris. (Marquise de Sévigné, 226)
  9. Passion excessive et déraisonnable.
    • Et que sert à Cotin la raison qui lui crie :
      N’écris plus, guéris-toi d’une vaine furie ;
      Si tous ces vains conseils, loin de la réprimer,
      Ne font qu’accroître en lui la fureur de rimer ?
      (Nicolas Boileau-Despréaux, Satires VIII : À M. M***, Docteur de Sorbonne)
  10. Grande violence des choses.
    • La mer répandra contre eux sa vague irritée, et les fleuves se déborderont avec furie. (Isaac Louis Lemaistre de Sacy, Bible, Sagesse, V, 23)
    • Les remèdes chauds mettent le sang en furie. (Marquise de Sévigné, 487)
  11. État le plus violent d’une chose, sa plus grande intensité.
    • Furie infernale, affection observée en Suède, caractérisée par une éruption furonculeuse très douloureuse.
    • La furie de la mêlée. Dans la furie de son mal. La furie de la fièvre.
  12. (Musique) Morceau d’un mouvement vif, dans un ballet, avec un caractère analogue à l’action des passions violentes.
  13. Ancienne étoffe de soie des Indes, ainsi nommée des figures hideuses qui y étaient imprimées.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Tchèque[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin furia.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif furie furie
Vocatif furie furie
Accusatif furii furie
Génitif furie furií
Locatif furii furiích
Datif furii furiím
Instrumental furií furiemi

furie /Prononciation ?/ féminin

  1. Furie.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]