doux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Doux

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin dulcis. (1080) dulz.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin doux
/du/
Féminin douce
/dus/
douces
/dus/

doux /du/

  1. Agréable au toucher.
    • Cette laine est vraiment très douce.
  2. D’une saveur peu prononcée, ni acide, ni amer, ni piquante. Se dit aussi d’une saveur crémeuse et à la texture soyeuse.
    • Puisque vous êtes sensible, je vous conseille cette sauce plus douce.
  3. Agréable à entendre, ni heurté, ni fort.
    • Que cet air de Caccini est doux !
  4. Pour une eau, à teneur faible en minéraux, en particulier le sel.
    • Cette espèce vit aussi bien dans l’eau douce que dans l’océan.
  5. Sucré, en évoquant une nourriture, ou une boisson.
    • Ce vin est doux et très fruité.
  6. Apportant du réconfort, du bien-être.
    • Je te souhaite une douce nuit.
  7. Qui n’a rien de fatigant.
    • Sur des routes aux doux reliefs, vous prendrez la direction de Champlay, Neuilly et Laduz, où vous pourrez visiter un intéressant musée des Arts et Traditions populaires. (Balades à vélo en Bourgogne 2009 Petit Futé, p.234)
  8. Qualifie une consonne sonore, qui n’est pas sourde.
    • Il parlait couramment anglais, mais avec un fort accent tudesque, qu’on remarquait spécialement dans la prononciation des lettres v et b ; il adoucissait ses th jusqu’à faire entendre le son dz très doux […] (H. G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, 1921, page 153)
    • « g » est une consonne douce.
  9. (Figuré) D’un caractère affable et conciliant.
    • Un peuple doux et hospitalier.
  10. (Figuré) Peu pénible, peu difficile à supporter, à endurer, à observer, qui n’est pas imposé ou infligé avec trop de rigueur.
    • C’est une peine trop douce pour ce criminel.
  11. Qui est de température tiède.
    • Chaque période interglaciaire amène un adoucissement du climat, qui prend le type froid et sec ou bien doux et humide. (Henri Gaussen, Géographie des plantes, Armand Colin, 1933, p. 58)
  12. (Métallurgie) Qui se plie aisément sans se casser.
    • Le fer le plus doux est le plus propre à faire de l’acier.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Agréable au toucher (1) :
Saveur peu prononcée (2) :
Agréable à entendre (3) :
Sucré (5) :
Apportant du réconfort (6) :
Qui n’a rien de fatigant (7) :
Consonne sonore (8) :

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Agréable au toucher (1) :
Saveur peu prononcée, texture soyeuse (2) :
Agréable à entendre (3) :
Eau à teneur faible en minéraux (4) :
Sucré (5) :
  • sec (boisson)
Apportant du réconfort (6) :
Qui n’a rien de fatigant (7) :
Consonne sonore (8) :
Affable (9):

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
doux
/du/

doux /du/ masculin

  1. Caractère de ce qui est doux.
    • Aujourd’hui, le cuisinier passe du doux à l’amer.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions manquantes. (Ajouter)

Adverbe[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
doux
/du/

doux /du/ invariable

  1. Doucement. Ne s’utilise guère que dans les locutions « filer doux » et « tout doux ».
    • Il fut contraint de filer doux.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

  • France  : écouter « doux [du] »

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]