bombe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Bombe, bombé, bombě, bombë

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) De l’italien bomba, du latin bombus (« boulet »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
bombe bombes
/bɔ̃b/

bombe /bɔ̃b/ féminin

  1. Projectile creux, en métal, rempli de poudre, qui, lancé avec un mortier, s’élève en l’air et, retombant, éclate quand la mèche a communiqué le feu à la poudre.
    • Dans l’art de tirer les bombes, dont tant d’habiles gens se sont mêlés, M. de Ressons compta jusqu’à vingt-cinq défauts de pratique qu’il corrigea avec succès dans différentes rencontres. (Bernard le Bouyer de Fontenelle, Ressons.)
    • On entendait gronder ces bombes effroyables. (Voltaire, Henr. VI.)
    • Les bourgeois, à la première bombe, se seraient rendus. (Charles-Louis de Secondat Montesquieu, Lettres persanes 105.)
    • Le géomètre nous donna soudain les propriétés de la ligne que la bombe avait décrite en l’air. (Charles-Louis de Secondat Montesquieu, Lettres persanes 128.)
  2. Engin rempli de substances explosives, qu’un choc ou un déclenchement automatique fait éclater.
    • Sur le trottoir, l’un des hommes fit un saut fort comique, un saut de terreur sans doute, au moment où la bombe tomba devant lui. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 240, Mercure de France, 1921)
    • En 1945, elle avait sept ans. Un matin, les bombes avaient commencé à pleuvoir. A Kobé, ce n'était pas la première fois qu'on les entendait, loin s'en fallait. (Amélie Nothomb, Métaphysique des tubes, Albin Michel, 2000)
  3. (Familier) (Figuré) Scandale ; incident.
    • La bombe va éclater. Gare à la bombe, craignez un accident.
    • Quoiqu’il [le cardinal de Bouillon] dût bien s’attendre qu’à la fin la bombe crèverait, il en parut accablé. (Louis de Rouvroy, 78, 6.)
    • Quelle bombe jetée au milieu de vous tous ! (Marquise de Sévigné, 570.)
    • Quelle bombe tombée au milieu des plaisirs ! (Marquise de Sévigné, 460.)
    • Le parti de Harlay fut le silence et d’attendre la bombe [l’éclat de son beau-père]. (Louis de Rouvroy, 42, 240.)
  4. Sorte de bouteille de verre ronde, aussi appelée bonbonne.
  5. (Musique) Tambour de bonne taille, dont le diamètre peut parfois dépasser 1,50 mètre, grosse caisse.
  6. Récipient sous pression utilisé en peinture à l’aérographe ou pour l’atomisation d’aérosols.
    • […] et il s'empare de la bombe, enfin. Peter se retourne alors, appuie sur le spray. Rien, aucun « pchit!». Le truc est vide. Désespéré, il se maudit de l'avoir utilisé sur les faucheuses du mois dernier. (Michael Mention, Adieu demain, Actes Sud, 2014)
  7. (Pyrotechnie) Type de feu d’artifice.
  8. Partie arrondie d’un couvre-chef qui couvre la tête, aussi appelée calotte.
  9. (Équitation) Casque porté par les cavaliers.
  10. (Argot) Très belle femme.
    • Tu me présentes ta voisine ? C’est une vraie bombe !
  11. (Marine) Sortes de grosses boules en toile noire servant à la signalisation à grande distance.
  12. Glace en forme de bombe.
    • Une bombe au café.
  13. (Argot) Fête, débauche, beuverie.
    • Ce fut, en ce temps de relative splendeur, qu'un soir de bombe, à Montparnasse, il cueillit Geneviève à une table de café. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.29-30)
  14. Plongeon éclaboussant.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe bomber
Indicatif Présent je bombe
il/elle/on bombe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je bombe
qu’il/elle/on bombe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
bombe

bombe /bɔ̃b/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de bomber.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de bomber.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de bomber.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de bomber.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de bomber.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Danois[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

bombe neutre

  1. Bombe.

Italien[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

bombe féminin

  1. Pluriel de bomba.

Norvégien[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

bombe neutre

  1. Bombe.

Slovène[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

bombe /Prononciation ?/ féminin

  1. Génitif singulier de bomba.
  2. Nominatif pluriel de bomba.
  3. Accusatif pluriel de bomba.