dalle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : dallé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom commun 1) (XVIIe siècle) Étymologie incertaine. Sans doute de l’allemand daller, monnaie valant 40 sols.
(Nom commun 2) (1676) Étymologie incertaine. Sans doute déverbal de daller.
(Nom commun 3)(1331) « évier » ; mot normand, de l’ancien scandinave daela (« gouttière »).

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dalle dalles
\dal\

dalle \dal\ masculin

  1. (Vieilli) (Commerce) Monnaie de compte dont on se servait dans plusieurs villes d’Allemagne.
    • Noms des pièces d’argent : écu ou dalle. — (Jacques Peuchet, Dictionnaire universel de la géographie commerçante, Blanchon, 1798, page cdxvii)
    1. (Vieilli) De l’allemand Thaler, ancienne pièce de cinq francs.
      • Le dalle germanique (argent), vaut 5 francs, 75 centimes. — (J. Peuchet, Dictionnaire universel de la géographie commerçante, volume 1, 1798, page 196)
  2. (Argot ancien) (Par extension) De l’argent. → voir que dalle
    • Ils font payer cinq livres à l’entrée et nous on touche que dalle. — (Roopa Farooki, Le choix de Goldie, gaia, 2014)

Dérivés[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dalle dalles
\dal\

dalle \dal\ féminin

  1. (Généralement) Surface en matière homogène peu épaisse.
    • Donc, une chambre que le simple maniement de dalle-porte permet d’ouvrir. — (Préhistoire, Volumes 15 à 16, E. Leroux, 1963, page 13)
    1. (Aménagement des sols) Tablette de pierre ou de marbre destinée à couvrir des terrasses ou à paver des salles, des vestibules, des trottoirs, etc.
      • Les dalles présentent des formes et des couleurs très variées qui s’adaptent à tout style de jardin. — (Philippe Collignon, Le jardin, MA éditions, 2007, page 115)
      • A la moindre faute, c’étaient de longues stations à genoux sur les dalles d’une chapelle glaciale. — (Pierre Gamarra, Rosalie Brousse, chapitre IV ; Éditeurs Français Réunis, Paris, 1953)
    2. (Travaux publics) Vaste surface horizontale bétonnée.
      • Le recours au béton autoplaçant a permis de diminuer les épaisseurs des dalles et refends et d’accentuer leur netteté, leur aspect tranchant et radical. — (AMC: Le Moniteur Architecture, n°178 à 181, page 27, 2008)
    3. (Construction) Plancher en béton coulé sur des poutrelles. → voir dalle de compression
      • il est indispensable de préparer son assise : une dalle en béton. — (Michel Branchu, ‎Christophe Branchu, Maçonnerie, Éditions Eyrolles, 2011, page 75)
    4. (Urbanisme) Sol artificiel surélevé permettant des circulations séparées sur plusieurs niveaux.
      • Cela met à mal l’idée parfois réductrice que l’urbanisme de dalle consiste uniquement en la superposition des cheminements piétons en surface et des circulations automobiles et ferroviaires en sous-sol. — (Christine Hoarau-Beauval, Urbanisme de dalle - Urbanisme vertical, Le Moniteur, 6 mars 2019 , page 7)
    5. (Nucléaire) (Par ellipse) Plafond étanche fermant la cuve. → voir dalle de fermeture
      • la cuve principale et ses fermetures supérieures, à savoir la dalle, les bouchons tournants et le bouchon couvercle du cœur […] — (Bernard Wiesenfeld, L’atome écologique, EDP Sciences, 2012, page 139)
    6. (Cuisine) Tranche de poisson.
      • Nettoyez bien votre cabillaud, coupez-le en dalles de l’épaisseur de trois doigts […] — (Burnet, Dictionnaire de cuisine et d’économie ménagère, Librairie usuelle, 1836, page 98)
    7. (Épigraphie) Stèle funéraire gravée.
      • Depuis 1845, une belle dalle en cuivre, représentant Jacques Bave, bourgeois, 1432, avec sa femme Kateline Poltus […] — (William Henry James Weale, Des dalles et cuivres tumulaires, de Busscher, 1858)
  2. (Par extension) Pierre naturelle ou taillée à usage particulier.
    1. (Agriculture) Pierre servant à aiguiser les faulx.
      • Dalle. Pierre dure qui sert à aiguiser les faulx & autres outils. — (Nicolas de Séjournant, Nouveau dictionnaire espagnol-françois et latin, chez Charles-Antoine Jombert, père, 1786, page 125)
    2. (Archéologie) Mégalithe servant d’appui ou de table.
      • II s’agit d'une dalle relevée sur chant mais sur sa plus grande longueur, elle n’a donc pas l’allure d’un menhir. — (Michel Gruet, Mégalithes en Anjou, Éditions Cheminements, 2005, page 100)
    3. (Géologie) (Alpinisme) Plaque rocheuse lisse de grande dimension.
      • Il atteignit le haut du versant, franchit la crête et arriva sur une longue dalle rocheuse. — (C. J. Box, Piégés dans le Yellowstone, Le Seuil, 2013)
  3. (Figuré) (Informatique) (Électronique) Zone d’affichage d’un téléviseur ou d’un moniteur.
    • L’écran est la dalle luminescente sur laquelle les données sont affichées. — (Andy RATHBONE, ‎Dan GOOKIN, Premiers pas en informatique avec Windows 10 pour les Nuls, edi8, 2015)

Synonymes[modifier le wikicode]

couverture des sols :

épigraphie :

informatique :

Dérivés[modifier le wikicode]

Nom commun 3[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dalle dalles
\dal\

dalle \dal\ féminin

  1. (Généralement) (Vieilli) Conduit, tuyau servant à acheminer un liquide.
    • Que cet écoulement se faisait par une dalle apparente, construite de main d’homme et en grosses pierres, dans une banque mitoyenne qui sépare la terre du sieur Lemoigne de celle du sieur Allain. — (Bulletin des arrêts de la Cour de cassation rendus en matière civile, Volume 24, De L’Imprimerie Impériale, 1823, page 103)
    1. (Marine) Gouttière sur le pont d’un navire destinée à conduire l’eau vers les dalots.
      • On donnait le nom de dalle à une sorte de petit canal en bois, qu’on plaçait dans les brûlots, pour servir de conduit à la poudre jusqu’aux matières combustibles. — (Jean-Baptiste-Philibert Willaumez, Dictionnaire de marine avec huit planches, imp. de P. Dupont et G. Laguionie, 1831, page 199)
    2. (Industrie sucrière) Conduit ouvert ou bassin dans lequel passe le sucre (qui, à cause de sa consistance, ne peut s’écouler dans un conduit fermé).
      • Les pucheux servent à puiser le sucre pour le verser dans la dalle ou dans les bassins. — (Encyclopédie méthodique : Arts et métiers mécaniques, chez Panckoucke libraire, 1782, page 713)
    3. (Tréfilerie) Gouttière métallique qui reçoit les barres travaillées au martinet.
      • DALLE ; on nomme ainsi dans les allemanderies ou ateliers de tréfilerie une gouttière de fer où les forgis se rendent à mesure que l’ouvrier les a travaillés sous le martinet. — (Encyclopédie Méthodique, 1785, page 827)
  2. (Familier) (Par analogie) Gorge, gosier. → voir se rincer la dalle, avoir la dalle en pente et casse-dalle
    • Vous n'auriez pas quelque chose à boire ? demanda Nick. J'ai la dalle en pente. — (Antoine Bello, Les Producteurs, 2015 ; édition Blanche, 2015, page 304)
  3. (Régionalisme) Gouttière.
    • Dalle, auget bordant un toit et conduisant les eaux pluviales. — (Bulletin du parler français au Canada, Volumes 5 à 6, 1906, page 194)

Dérivés[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe daller
Indicatif Présent je dalle
il/elle/on dalle
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je dalle
qu’il/elle/on dalle
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
dalle

dalle \dal\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de daller.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de daller.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de daller.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de daller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de daller.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Toulouse) : écouter « dalle [d̪al̪] »
  • France (Muntzenheim) : écouter « dalle [d̪al̪.l̪ə] »
  • France (Vosges) : écouter « dalle [d̪al̪] »

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • dalle sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Italien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Contraction de da (« de ») et de le (« les »).

Forme d’article défini [modifier le wikicode]

dalle \dal.le\

  1. Des.

Picard[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

dalle \dal\ féminin

  1. Fossé d’égout, latrines.

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I

Same du Nord[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe [modifier le wikicode]

dalle /ˈdɑlːe/

  1. Alors.
    • Diktár ferte leat duostil, ferte duostat cealkit juoidá. Jus son ii daga dan, gii dalle sáhttá dan dahkat? — (Geassi Bártaváris)
      Un poète se doit d’être audacieux et est obligé d’oser exprimer quelque chose. S’il ne le fait pas, qui alors peut le faire ?
    • Lávvordateahkediid lei dávjá ohppiideahket, ja dalle lávejedje nieiddat čiŋadit gávttiin. — (Skuvla.info)
      Les samedis soirs, il y avait souvent une soirée étudiante et alors, les jeunes filles avaient l’habitude de se faire belles dans leurs costumes traditionnels.

Dérivés[modifier le wikicode]