n

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : N, N., Ñ, ñ, Ń, ń, Ǹ, ǹ, Ň, ň, , , , , n-, -n, -n-, --n, n’, ’n, ’n’, , , , , , , 𝐍, 𝐧, 𝑁, 𝑛, 𝑵, 𝒏, 𝒩, 𝓃, 𝓝, 𝓷, 𝔑, 𝔫, 𝕹, 𝖓, , 𝕟, 𝖭, 𝗇, 𝗡, 𝗻, 𝘕, 𝘯, 𝙉, 𝙣, ɲ, NJ, nj

Caractère[modifier | modifier le wikitexte]

Minuscule Majuscule
n N
Les lettres N et n.

n

  1. Quatorzième lettre minuscule et onzième consonne de l’alphabet latin.

Conventions internationales[modifier | modifier le wikitexte]

Symbole[modifier | modifier le wikitexte]

n

  1. (Métrologie) Symbole du préfixe nano- du Système international10−9).
  2. (Statistiques) Taille de l’échantillon.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Lettre[modifier | modifier le wikitexte]

Minuscule Majuscule
n N
/ɛn/
(enne)

n /ɛn/ masculin invariable

  1. Quatorzième lettre minuscule et onzième consonne de l’alphabet prononcée /ɛn/.
    • Un n.
  2. À la fin d’un mot ou devant une consonne et précédée de a, e, i, o, u ou y, elle forme généralement avec cette lettre une voyelle nasale, et, par suite, ne se prononce pas :
    • Ban, bien, chacun, donc, encan, indice, lynx, etc.
  3. Elle ne forme pas de voyelle nasale, et, par conséquent, se prononce séparément dans certains mots d’origine étrangère, tels que :
    • Hymen, amen, abdomen, éden, etc.
  4. Redoublé, le second n seul se prononce, comme dans :
    • Année, connaître, donner, ennemi, innocent, etc.
  5. Cependant, les deux n se prononcent parfois ensemble, comme dans :
    • Inné, etc.
  6. Quand n est redoublé après le préfixe en-, il forme une voyelle nasale avec l’e, et seul le second n se prononce, comme dans :
    • Ennoblir, ennui.
  7. Précédée de g, il forme ce qu’on appelle l’n mouillé, qui se prononce /ɲ/ :
    • Montagne, régner, vigne.
  8. Toutefois, les deux lettres se prononcent indépendamment dans certains mots empruntés au latin ou au grec ancien, tels que :
    • Igné, diagnostic.
  9. N majuscule → voir N., suivi d’un point, sert à la désignation générale et indéterminée de personne dans les livres de piété, et tous ceux qui font profession de la foi catholique, apostolique et romaine.
    • Seigneur, inspirez et dirigez vous-même notre Père le Pape N., notre évêque N.
    • Prions pour vos bienfaiteurs n.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Adjectif numéral[modifier | modifier le wikitexte]

n /ɛn/ invariable

  1. Adjectif numéral cardinal qui correspond à un nombre indéterminé.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

  • France (Paris) : écouter « n [ɛn] »
  • Épelé : /ɛn/
  • Dans les mots : /n/

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • n sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Lettre[modifier | modifier le wikitexte]

Minuscule Majuscule
n N
/ˈɛn/
(en)
Singulier Pluriel
n
/ˈɛn/
n’s
/ˈɛnz/

n /ˈɛn/

  1. Quatorzième lettre de l’alphabet (minuscule).

Symbole[modifier | modifier le wikitexte]

n /ˈnəʊ/ (Royaume-Uni) ou /ˈnoʊ/ (États-Unis) abréviation

  1. (Informatique) Abréviation de no. Non.

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • n sur Wikipédia (en anglais) Article sur Wikipédia

Dalécarlien[modifier | modifier le wikitexte]

Lettre[modifier | modifier le wikitexte]

Minuscule Majuscule
n N

n /Prononciation ?/ minuscule

  1. Dix-huitième lettre de l’alphabet dalécarlien.

Finnois[modifier | modifier le wikitexte]

Lettre[modifier | modifier le wikitexte]

n /æn/, /en/, /æ.nːæ/

  1. Quatorzième lettre et onzième consonne de l’alphabet.

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • n sur Wikipédia (en finnois) Article sur Wikipédia

Latin[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Pour la graphie, du grec ancien Ν, n.

Lettre[modifier | modifier le wikitexte]

Minuscule Majuscule
n N

n /n/ neutre indéclinable, parfois féminin (sous-entendant littera)

  1. Treizième lettre de l’alphabet latin.

Symbole[modifier | modifier le wikitexte]

n abréviation

  1. Dans les inscriptions, abréviation de :
    1. Numerius.
    2. numerus.
    3. noster, numen : N. D. N. = numini domini nostri.
    4. nobilis : N. M. V. = nobilis memoriae vir ; NN. BB. = nobilissimi.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Félix Gaffiot, Dictionnaire latin français, Hachette, 1934 (n)
  • Charlton T. Lewis & Charles Short, A Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 (n)

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • n sur Wikipédia (en latin) Article sur Wikipédia

Tchèque[modifier | modifier le wikitexte]

Lettre[modifier | modifier le wikitexte]

Minuscule Majuscule
n N

n /Prononciation ?/

  1. Quatorzième lettre de l’alphabet (minuscule).
Note[modifier | modifier le wikitexte]
En tchèque, cette lettre est souvent l'équivalent de j, soit dans une sorte de renforcement consonantique, soit pour des raisons euphonique.
Ainsi (utilisé avec une préposition) équivaut à (sans préposition) : dej jí, « donne lui [à elle] », k ní, « chez elle ».
Ainsi s'explique les dérivations perfectif/imperfectif de verbes comme jíst, sníst ou jet, minout.

Symbole[modifier | modifier le wikitexte]

n /Prononciation ?/ abréviation

  1. (Grammaire) Abréviation de neutrum, « neutre ».

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • n sur Wikipédia (en tchèque) Article sur Wikipédia

Vietnamien[modifier | modifier le wikitexte]

Lettre[modifier | modifier le wikitexte]

Minuscule Majuscule
n N
/ɛn˦.nɤ˧˨/ ou /nɤ˧˨/
(en-nờ ou nờ)

n /ɛn˦.nɤ˧˨/ ou /nɤ˧˨/

  1. Seizième lettre de l’alphabet (minuscule).

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • n sur Wikipédia (en vietnamien) Article sur Wikipédia