m

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Caractère[modifier | modifier le wikicode]

Minuscule Majuscule
m M
Les lettres M et m.

m

  1. Treizième lettre et dixième consonne de l’alphabet latin (minuscule).

Conventions internationales[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1. Linguistique) Façon d’écrire ce son dans presque toutes les langues qui utilisent l’alphabet latin, adoptée par l’alphabet phonétique international en 1888.
(2. Unité de longueur) Initiale du français mètre, défini en France en 1791, puis repris par la Conférence générale des poids et mesures à partir de 1875.
(3. Milli-) Initiale du français milli-, défini en France en 1795, puis repris par la Conférence générale des poids et mesures à partir de 1875.
(4. Angle plan) Abréviation de mil.
(5. Élement chimique) Initiale de l’anglais metastable [1c].
(6. Masse) Initiale aussi bien du français masse que le l’anglais mass et de l’allemand Masse.

Symbole[modifier | modifier le wikicode]

m

  1. (Linguistique) Symbole de l’API correspondant à une nasale bilabiale.
    • Je t’aime se prononce /ʒə.t‿ɛm/.
  2. (Métrologie) Symbole du mètre, unité de mesure de longueur du Système international (SI).
    • À 1m30 au-dessus du faîtage de cet auvent on voit encore, sur les flancs des deux tours, de chaque côté, quatre entailles ou trous carrés au même niveau, les trois premiers au-dessus de ceux servant de points d’appui aux chevrons de l’auvent et le quatrième à 0m60 en avant. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
  3. (Métrologie) Symbole du préfixe milli- du Système international (SI) (×10−3), et également utilisé pour des unités non SI, ou dérivées du SI.
    • 1 A = 1000 mA
      Un ampère vaut mille milliampères.
    • 1 L = 1000 mL = 0,001 m3
      Un litre vaut mille millilitres, soit un millième de mètre cube.
  4. (Métrologie) Symbole du mil, unité de mesure d’angle plan, valant 1/6400 de cercle. Le symbole mil est aussi utilisé.
  5. (Physique) Symbole placé après le nombre de nucléons du symbole d’un élément chimique pour indiquer que l’isotope est dans un état métastable.
    • 99mTc est bien moins stable que le 99Tc
  6. (Physique) Variable attribuée à une masse.
    • Prenons un mobile de masse m = 10 kg.
    • E = m c2

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Symboles des unités de mesure de longueur du Système international
10−24 10−21 10−18 10−15 10−12 10−9 10−6 10−3 10−2 10−1 1 101 102 103 106 109 1012 1015 1018 1021 1024
ym zm am fm pm nm μm mm cm dm m dam hm km Mm Gm Tm Pm Em Zm Ym
← Unités inférieures Unités supérieures →

Numéral[modifier | modifier le wikicode]

m

  1. 1000 en chiffres romains minuscules. Variante de M.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • [1c] Les notations des symboles chimiques sont définies par l’International Union of Pure and Applied Chemistry, dont la langue de travail est l’anglais.

Français[modifier | modifier le wikicode]

Lettre[modifier | modifier le wikicode]

Minuscule Majuscule
m M
/ɛm/
(emme)

m /ɛm/ masculin invariable (anciennement féminin)

  1. Treizième lettre et dixième consonne de l’alphabet (minuscule).
    • Il n’y a qu’un m dans « je t’aime ».
    • (Vieilli) Une m. (jusque vers 1935).
Note[modifier | modifier le wikicode]

Transcriptions dans diverses écritures[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Lettre :

  • France (Paris) : écouter « m [ɛm] »

Dans les mots :

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • m sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Lettre[modifier | modifier le wikicode]

Minuscule Majuscule
m M
/ˈɛm/
(em)
Singulier Pluriel
m
/ˈɛm/
m’s
/ˈɛmz/

m

  1. Treizième lettre de l’alphabet (minuscule).

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Dalécarlien[modifier | modifier le wikicode]

Lettre[modifier | modifier le wikicode]

Minuscule Majuscule
m M

m /Prononciation ?/ minuscule

  1. Dix-septième lettre de l’alphabet dalécarlien.

Finnois[modifier | modifier le wikicode]

Lettre[modifier | modifier le wikicode]

m /æm/, /em/, /æ.mːæ/

  1. Treizième lettre et dixième consonne de l’alphabet ; représente le son /m/.

Latin[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Pour la graphie, du grec ancien Μ, m.

Lettre[modifier | modifier le wikicode]

Minuscule Majuscule
m M

m /em/ neutre indéclinable, parfois féminin (sous-entendant littera)

  1. Douzième lettre de l’alphabet latin.
  2. (Linguistique) Contrairement à d’autres langues de la famille indo-européenne, le latin refuse de faire suivre /m/ par une autre consonne et intercale une voyelle euphonique (le plus souvent i) dans le radical. Ainsi au grec μνᾶ correspond le latin mina. Exception : les mots empruntés tardivement au grec : Mnemosyne, etc.
  3. Le son latin du m final ou initial est obscur : il est parfois élidé en poésie, remplacé par un n, etc. Ainsi on a :
    1. Élision :
    2. La lettre remplace un p ou un b nasalisé :
    3. La lettre remplace un n devant une labiale et dans certains autres cas :
    4. (En particulier) La lettre remplace l'infixe -n- devant une labiale :

Symbole[modifier | modifier le wikicode]

m abréviation

  1. Dans les inscriptions, abréviation de :
    1. Marcus.
    2. Moins fréquemment les mots : magister, monumentum, municipium.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Félix Gaffiot, Dictionnaire latin français, Hachette, 1934 (m)
  • Charlton T. Lewis & Charles Short, A Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 (m)