timbre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : timbré

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin tympanum (« tambour ») → voir tympan qui donne une forme *timbne « timbre » puis (1170) tinbre « tambour en usage au moyen-âge », (1374) « cloche immobile frappée par un marteau », (1858) « calotte de métal qui frappée par un petit marteau ou un vibreur, joue le rôle de sonnette. ».

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
timbre timbres
/tɛ̃bʁ/
Un timbre des îles Féroé. (8)

timbre /tɛ̃bʁ/ masculin

  1. Cloche immobile qui est frappée par un marteau placé le plus souvent en dehors.
    • Puis, brusquement, il fit un pas vers sa table où se trouvaient un timbre et un marteau. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)
    • … six heures sonnèrent tandis qu'il était là; au dernier coup du timbre j'entendis le même bruit et je revis mon chat. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes - Le Chat, l’huissier et le squelette,)
    • Sur cette table, un timbre électrique, si vous avez besoin de quelqu’un, vous n’avez qu’à sonner ! (Georges Feydeau, Un fil à la patte , 1894)
  2. (Figuré) (Familier) Tête, de quelqu’un d’un peu fou.
    • Il a le timbre fêlé.
  3. Corde à boyau mise en double au-dessous de la caisse d’un tambour pour le faire mieux résonner.
  4. Sonorité d’un instrument ou de la voix.
    • La voix de cette charmante enfant, […], avait gagné la plus précieuse flexibilité à l’étude de trois langues. Cet avantage est encore rehaussé par un timbre à la fois suave et frais qui frappe autant le cœur que l’oreille. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Il sollicita le garçon d’un timbre retentissant, en cognant bruyamment ses vastes pattes. (Victor Méric, Les compagnons de l’Escopette, 1930, p.11)
  5. Indication d’un air connu sur lequel est composée une chanson.
    • Mettre les timbres aux couplets d’un vaudeville.
  6. Marque imprimée sur le papier dont la loi oblige à se servir pour certaines écritures ou pour certaines impressions.
    • La loi sur le timbre.
    • L’impôt du timbre.
  7. Petit morceau de papier, vignette portant une effigie, une allégorie, un emblème et qui sert soit à remplacer la marque imprimée sur le papier, soit à divers autres usages.
    • Timbre fiscal.
    • Timbre-poste.
  8. (En particulier) Petit morceau de papier portant l’effigie du souverain, ou une autre marque, et qui sert à l’affranchissement des lettres envoyées par la poste.
    • Un timbre de collection.
    • Un carnet de timbres.
    • Une collection de timbres.
  9. Marque particulière que chaque bureau des postes imprime sur les lettres qu’il fait partir, pour indiquer le lieu et le jour du départ, et sur celles qu’il reçoit, pour constater le jour de leur arrivée.
    • Le timbre de cette lettre est de Lyon.
  10. Marque d’une administration, d’une maison de commerce, etc.
    • Un gardien dont le rôle était de donner aux croque-morts décharge, sur un registre, des cercueils qu'il avait comptés et vu inhumer, signa le livre et apposa son timbre en marge. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
    • Ce livre porte le timbre de telle bibliothèque.
  11. (Par extension) Instrument qui sert à imprimer cette marque.
    • Un timbre de cuivre, de caoutchouc.
  12. (Archéologie) Calotte d’un casque.
  13. (Héraldique) Casque qui est au-dessus de l’écu.
    • J’offris de le tirer de peine à l’aide de ma science du blason, et je lui fis, vous pouvez m’en croire, des armoiries impayables. Il y avait une tête de nègre tirant la langue, deux brochettes de goujons, trois canards, et un cochon de Siam; le tout en champ d’azur avec timbre et cimier. (Julie de Querangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
  14. Pression maximale de vapeur que peut supporter une chaudière en fonctionnement normal, sans que cette dernière ne subisse de dommage, ou de détérioration.
    • Le timbre de cette locomotive est de 12,6 kg/cm².
  15. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • timbre se dit aussi d’une grande pierre creuse dans laquelle on jette de l’eau pour abreuver les chevaux, les bestiaux. (Dictionnaire universel François et Latin, volume 5, Gandouin, 1732, p. 220)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe timbrer
Indicatif Présent je timbre
il/elle/on timbre
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je timbre
qu’il/elle/on timbre
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
timbre

timbre /tɛ̃bʁ/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de timbrer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de timbrer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de timbrer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de timbrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de timbrer.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du français timbre.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
timbre
/ˈtæm.bə/
ou /ˈtæm.bɚ/
timbres
/ˈtæm.bəz/
ou /ˈtæm.bɚz/

timbre /ˈtæm.bə/, /ˈtɪm.bə/, /ˈtæm.bɚ/, /ˈtɪm.bɚ/

  1. Timbre, ton, caractère de la sonorité.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Espagnol[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du français timbre.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
timbre
[ˈtimbɾe]
timbres
[ˈtimbɾes]

timbre [ˈtimbɾe] masculin

  1. Timbre : cachet et sonorité.
  2. Sonnerie.
  3. Sonnette.

Néerlandais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du français timbre.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

timbre /Prononciation ?/

  1. Timbre, ton.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Portugais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du français timbre.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

timbre /Prononciation ?/ genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?

  1. Timbre, ton.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]