bloc

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1262) Du moyen néerlandais blok (« tronc »).
Il serait fantaisiste de le faire dériver du latin blocus, ce mot étant lui aussi d'origine néerlandaise. (4) et (5) ont pour origine l'anglais block (« obstruction »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
bloc blocs
/blɔk/

bloc /blɔk/ masculin

  1. Masse, gros morceau d’une matière pesante et dure, telle que la pierre, le marbre, le fer non encore travaillés.
    • D'énormes blocs de corail éblouissants de blancheur sortaient de l'eau et semblaient les débris d'une gigantesque convulsion. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • On peut rapporter aussi à la pression des glaces le morcellement des bancs de grès vosgiens à poudingues dont les blocs s'entassent de façon chaotique au pied de falaises […]. (Gustave Malcuit, Contributions à l'étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Soc. d'édit. du Nord, 1929, p.16)
    • Il m'est dit à chaque instant que l'un des grands soucis des autorités départementales, c'est l'entretien des routes, souvent emportées par des torrents, par les coulées de boue, par les éboulements, par des chutes de blocs. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
  2. (Géologie) (Par ellipse) Bloc erratique
  3. (Architecture) Masse de pierre qui a été taillée avant d’être transportée à pied d’œuvre pour une construction.
  4. (Par extension) (Construction) Parpaing
  5. Billot de bois.
    • Chaque soir, les cueilleurs se groupaient dans notre salle commune, autour de la table à six pieds, massive comme un bloc de boucher, pour le dernier verre de kirch de la journée et les comptes. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p.32)
  6. (Spécialement) (Arts) Billot de plomb sur lequel les graveurs posent et arrêtent les ouvrages qu’ils veulent graver.
  7. (Technique) Masse de bois d’où le raffineur détachait la forme du pain de sucre.
  8. Plusieurs feuillets de papier de même format légèrement collés ensemble sur un seul côté, de manière que l’on puisse les détacher facilement un à un pour prendre des notes ou écrire des lettres. → voir bloc-note.
  9. (Figuré) Amas, assemblage de diverses choses, et principalement de plusieurs marchandises.
    • Faire un bloc de diverses marchandises.
  10. (Par extension) (Programmation informatique) Groupe d'instructions.
  11. (Informatique) Unité de stockage sur disque dur.
  12. (Politique) Union de plusieurs États, de plusieurs partis.
    • Le bloc communiste.
    • Le bloc des gauches.
    • Faire bloc, s'unir.
  13. Prison, pièce dans un commissariat de police où l'on enferme temporairement les délinquants.
    • Allez ! Au bloc !
  14. (Militaire) Blockhaus.
  15. (Stéréochimie-Polymères) Partie d'une macromolécule comprenant de nombreuses unités constitutives et qui possède au moins une particularité de constitution ou de configuration qui n'apparaît pas dans les parties adjacentes.
  16. (Philatélie) Ensemble de quatre timbres ou plus attenant les uns aux autres, et comprenant au moins quatre timbres disposés en carré.
    1. (Philatélie) Petit feuillet regroupant plusieurs timbres différents.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • bloc sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du moyen néerlandais blok (« tronc »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

bloc /Prononciation ?/ masculin

  1. Billot.
  2. Tronc.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (bloc)

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français bloc.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
bloc
/blɑk/
blocs
/blɑks/

bloc /blɑk/

  1. Bloc.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Catalan[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du français bloc.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

bloc masculin

  1. Bloc.

Roumain[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du français bloc.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

neutre Singulier Pluriel
cas non articulé articulé non articulé articulé
Nominatif
Accusatif
bloc blocul blocuri blocurile
Datif
Génitif
bloc blocului blocuri blocurilor
Vocatif

bloc /Prononciation ?/ nominatif accusatif neutre singulier

  1. Bloc.
  2. Immeuble, HLM.

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

maison dans le thésaurus Aide sur le thésaurus