panne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Panne, panné, panně

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Nom 1) Variante de penne, l'extrémité de la vergue, rappelant la pointe d'une plume[1] : (1515) pene, « longue vergue latine » ; (xvie siècle) bouter le vent en penne, « ne plus contrôler le bateau » ; (1611) mettre en panne, « orienter les vergues (d'un navire) de manière à arrêter sa marche » ; (xviiie siècle) en panne, « en attente, dans l'impossibilité d'agir » ; (1879) en panne, « arrêt de fonctionnement dans un mécanisme ».
(Nom 2) (xiie siècle) penne (« fourrure employée comme doublure »), (xiiie siècle) pene (« doublure en tissu ») en ancien français, du latin penna (« plume »), qui, par l'intermédiaire du francique a pris le sens de « fourrure[1] », l'ancien haut allemand veder (allemand Feder) a signifié « plume » et « fourrure ». La variante panne est une réfection de ce mot sur le latin pannus (« étoffe »)[2] qui donne pan, avec l'influence de panus (« fil de tisserand »).
(Nom 3) (1260) penne, emploi figuré du précédent, la couche de graisse étant considérée comme une doublure[1].
(Nom 4) De l'ancien français pasne, parne.
(Nom 5) (fin du xviie siècle) Variante de penne[1], par analogie de forme ; même mot que panne1.
(Nom 6) (1866) Première attestation sous la plume de Victor Hugo[1] : « Quelquefois le ciel a mauvaise mine. Il est blafard, une grande panne obscure l’obstrue. » (Les Travailleurs de la mer, 1866) Probable usage poétique de panne2 (« étoffe ») ici au sens de « nappe » de nuage, de brume.
(Nom 7) (début du xixe siècle) Même mot que panne1 avec évolution vers le sens de « misère, rôle de misère[1] », panade, à la même époque, a désigné des personnes sans talent.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
panne pannes
/pan/

panne /pan/ féminin

  1. Impossibilité accidentelle et momentanée d'agir ou de fonctionner.
    • Avoir une panne.
    • À la suite de cet accident, nous sommes restés en panne.
    1. Important dysfonctionnement physiologique momentané, qui n'est ni une maladie, ni une pathologie.
      • Panne sexuelle.
  2. (Mécanique) Absence de fonctionnement d'une machine de fabrication humaine : (mécanique, électrique, électronique).
    • Rarement une machine sortait de leurs mains en état de rouler sans accrocs. Les plus fantaisistes possibilités de pannes se nichaient dans tous les organes : dans le pas de vis usé de l’écrou qui maintenait la selle, dans les pédales branlantes, dans la chaîne détendue, dans le guidon vacillant, et surtout dans les freins et les pneus. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 45 de l’éd. de 1921)
    1. (En particulier) (Informatique) État anormal d'une unité fonctionnelle la mettant dans l'impossibilité d'accomplir une fonction requise.
    2. Cessation de l'alimentation, de la fourniture.
      • Panne d'électricité.
      • Panne d'essence.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
panne pannes
/pan/

panne /pan/ féminin

  1. Sorte d'étoffe de soie, de fil, de laine, de coton, de poil de chèvre, etc., fabriquée à peu près comme le velours, mais dont les poils sont plus longs et moins serrés.

Nom commun 3[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
panne pannes
/pan/

panne /pan/ féminin

  1. Graisse qui se trouve sous la peau du porc et de quelques autres animaux, principalement au ventre.
    • Pommade pour rafraîchir le teint, & ôter les rougeurs. Faîtes blanchir dans l'eau une livre de panne de porc mâle. (L'agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur, Rouen, 1787)
    • ANDOUILLE, s. f. c’est, chez les Chaircuitiers, un hachi de fraises de veau, de panne, de chair de porc, entonné dans un boyau avec des épices, de fines herbes. (L’Encyclopédie)

Nom commun 4[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
panne pannes
/pan/
Situation de la panne dans une charpente

panne féminin

  1. (Charpenterie). Pièce de bois de section importante, placée horizontalement sur les arbalétriers, les pignons ou les murs de refend, pour porter les chevrons.
    • La charpente du comble se compose très simplement de pannes métalliques qui s'appuient sur les pignons formés par le mur de face et celui du lointain. (Moynet, Machinerie théâtr., 1893)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 5[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
panne pannes
/pan/

panne /pan/ féminin

  1. Partie d'un marteau opposée au gros bout.
    • Frapper avec la panne.
    • Marteau à panne droite, marteau à panne fendue.
  2. Partie chauffante et allongée d’un fer à souder.
  3. Partie plate et tranchante d'un piolet.
    • Parfois je plantais mon piolet jusqu'à la panne et je m'asseyais sur lui. (R. alpine, vol. 31, no3, 1930, p.81)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 6[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
panne pannes
/pan/

panne /pan/ féminin

  1. (Marine) (Météorologie) Amas de nuages, de brume.
    • Depuis quelques heures, une panne de brume basse fermait l'entrée du Sund, peu à peu, elle masqua bientôt la côte Sud. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Pendant les coups de vent, il existe toujours, à l'horizon du nord, une panne de nuages presque fixe. […]. Cette panne du nord semble annoncer que le temps est souvent clair dans le voisinage de la côte, et qu'à partir de Bernai l'atterrage ne présente pas autant de difficulté qu'on le croirait. (Claude François Chaucheprat, Le routier des Îles Antilles, t.2, 1842, p.459)
    • La grande panne des nuages, qui s’était condensée à l’horizon de l’ouest avec un aspect d’île, se défaisait maintenant par le haut, et les lambeaux couraient dans le ciel. Elle semblait inépuisable, cette panne : le vent l’étendait, l’allongeait, l’étirait, en faisait sortir indéfiniment des rideaux obscurs, qu’il déployait dans le clair ciel jaune, devenu d’une lividité froide et profonde. (Pierre Loti,Pêcheur d’Islande, )
    • Panne d’ouragan, nuage présentant l'aspect d'une muraille sombre qu'on observe parfois à l'avant d'un cyclone tropical. (Oscar Villeneuve, Glossaire de météorologie et de climatologie, 1974, 2e éd. 1980, p.328)

Nom commun 7[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
panne pannes
/pan/

panne /pan/ féminin

  1. (Théâtre) (Cinéma) Petit rôle.
    • Je compris fort bien que ce rôle de domestique était une panne. (Abel Hermant, Souvenirs de la vie mondaine, 1935)
  2. Œuvre médiocre.
    • Je viens de voir la Dame aux Camélias. Le film est médiocre ainsi que les grandes pannes où brillait Sarah Bernhardt (…). Peu importe. Greta Garbo domine l'aventure. (Cocteau, Foyer des artistes, 1947, p.65)
  3. Mauvais tableau.
    • L'élément moderne du musée était donc inavouable et pourtant, dans cet amas de phénomènes biscornus et de pannes baroques, un tableau superbe surgissait sur un mur. « l'Ex Voto » d'Alphonse Legros. (Huysmans, Oblat, t.1, 1903)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

  • panné, sans argent, dans la misère

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe panner
Indicatif Présent je panne
il/elle/on panne
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je panne
qu’il/elle/on panne
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
panne

panne /pan/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de panner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de panner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de panner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de panner.
  5. Deuxième personne du singulier de l'impératif de panner.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

  • France : écouter « panne [pan] »

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Féminin de pan[1] tiré du latin pannus ; Diez[1] le tire du latin penna (« plume ») qui, il est vrai, n'a jamais eu le sens de « étoffe veloutée », mais par l'intermédiaire de l’allemand Feder, qui a signifié « plume » et « velours », et qui aurait été traduit par penna dans les langues romanes → voir pana, « velours » en espagnol.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

panne /Prononciation ?/ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. Panne, étoffe de soie à long poils.
    • Chascuns avoit mantel a penne bonne et chiere.
  2. Drap, tissu, fourrure.
    • Riche d'orfroi, la pane estoit d'ermin. (Les Loh. ms Montp.)
    • Une panne de martres. (1459, Chartrier de Thouars)
  3. Essuie-main, serviette pour la table.
  4. Déchet de laine restant sur l’ensouple après qu’on a retiré la pièce ourdie.
    • Drap de pennes.
  5. Peau qui couvre le bouclier.
    • la pene de l’escu.

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

panne /Prononciation ?/ féminin

  1. Variante de penne.

Références[modifier | modifier le wikicode]

Francoprovençal[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin panis.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

panne /Prononciation ?/ masculin

  1. Pain.
Note[modifier | modifier le wikicode]

Forme du francoprovençal de Faeto, dans les Pouilles.

Références[modifier | modifier le wikicode]

Latin[modifier | modifier le wikicode]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif pannus pannī
Vocatif panne pannī
Accusatif pannum pannōs
Génitif pannī pannōrum
Datif pannō pannīs
Ablatif pannō pannīs

panne /Prononciation ?/ masculin

  1. Vocatif singulier de pannus.

Norvégien[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

panne /Prononciation ?/ masculin ou féminin

  1. Front.
  2. Poêle.