tendre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(adjectif) Du latin tener.
(verbe) Du latin tendere.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
tendre tendres
/tɑ̃dʁ/

tendre /tɑ̃dʁ/ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut aisément être entamé.
    • Le sapin, le saule et le peuplier sont des bois tendres. - Bâtir avec des pierres tendres.
    • L’améthyste et l’émeraude sont des pierres tendres. - Le plomb et l’étain sont les plus tendres des métaux.
  2. (En particulier) Qualifie les aliments qui n’offrent pas de résistance quand on les coupe, quand on les mâche.
    • Une viande extrêmement tendre. - On ne peut rien manger de plus tendre. - La viande fraîche tuée n’est pas tendre.
    • Cette viande est tendre au couteau, est tendre sous le couteau, est tendre sous la dent. - Ces haricots verts sont très tendres.
  3. Qualifie également du pain nouvellement cuit.
    • Manger du pain tendre.
  4. Qui est sensible, délicat, qui est aisément pénétré par les impressions extérieures.
    • Avoir la peau tendre. Les jeunes arbres ont l’écorce tendre.
  5. Délicat et faible, en parlant de la vue, des yeux.
    • Une vue, dite tendre, force le digne notaire à porter des lunettes vertes pour conserver ses yeux, constamment rouges. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  6. (Figuré) Qui a de la tendresse, qui est sensible à l’amitié, à la compassion, et plus particulièrement à l’amour.
    • Un ami tendre. - Un père tendre. - Une tendre mère. - Un tendre amant.
    • Avoir l’âme tendre, le cœur tendre. - Il est d’un naturel tendre. - Il a une imagination vive et tendre.
  7. Qualifie les choses où se marque de l’amitié, de la compassion, où se manifeste de l’amour.
    • Ce qu’elle chantait – ah ! la fatale et maudite chanson ! –, c’était une vieille romance larmoyante et tendre, pareille à celles que les aveugles nasillent dans les rues. (Octave Mirbeau, La chanson de Carmen)
    • Il a pour vous une amitié tendre, une tendre affection, un tendre attachement. - Des propos tendres.
    • Vous m’avez inspiré les plus tendres sentiments, le plus tendre intérêt. - Regarder d’un air tendre.
    • Il m’a fait de tendres adieux. - Un tendre aveu.
  8. (Figuré) Qualifie une couleur délicate, qui ne fatigue pas la vue.
    • Ils remontaient au temps d'une certaine pègre pour qui la suprême élégance consistait à se pourvoir d'un couvre-chef de couleur tendre et de souliers vernis. (Francis Carco, L'Homme de Minuit, 1938)
  9. (Figuré) Qualifie un son de voix touchant et gracieux.
  10. (Musique) Qualifie un air touchant et passionné.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tendre tendres
/tɑ̃dʁ/

tendre /tɑ̃dʁ/ masculin et féminin identiques

  1. Partie tendre d’une chose.
    • Le tendre d’une pierre.
  2. Tendresse, amour.
    • Il a du tendre, il a un tendre pour cette femme.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

tendre /tɑ̃dʁ/ transitif 3e groupe (conjugaison)

  1. Étirer un fil, une corde, une surface; tirer une corde par plusieurs côtés pour la rendre raide ; étirer une peau.
    • Quatorze colonnes de bois, hautes de vingt-trois pieds, tendaient au-dessus de la salle un ciel d’étoffe écarlate. (Pierre Louÿs, Une fête à, Alexandrie, 1896, dans Archipel)
    • Deux fils de même ténacité, mais de numéros différents, qui doivent être tendus conséquemment avec la même traction, ne peuvent donc pas, au dévidoir, prendre le même dispositif de tension. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • C’est comme pour appeauter un tétras, rien de plus simple. Tu tends une feuille de chiendent entre tes deux pouces et tu souffles dans l’intervalle. Tu vois arriver le coq, la crête droite, écarlate et le collet ébouriffé. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)
  2. Étaler une tenture.
    • Le palier est long et étroit, le mur est tendu d’une imitation de tapisserie à ramages vert sombre où brille le cuivre d’une applique à gaz. (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
  3. Porter vers un but. — Note : Il est alors suivi de la préposition à et d’un verbe à l'infinitif.
    • Toutes les religions et toutes les morales ont tendu à jeter un voile sur la gesticulation fornicatoire qui est, cependant, à la base de la vie […]. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.118)
  4. Évoluer vers un état différent. — Note : Il est alors suivi de la préposition à et d'un verbe à l'infinitif.
    • La situation tend à devenir explosive.
  5. (Mathématiques) Avoir pour limite; avoir un comportement asymptotique.
    • 1/x tend vers l'infini quand x tend vers 0.
  6. (Figuré) Offrir, mettre à disposition.
  7. (Pronominal) Devenir en situation de tension.
    • Les rapports s’étaient tendus aussi entre les États-Unis et le Japon, à cause de l’éternelle question de la naturalisation des jaunes. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 125, Mercure de France, 1921)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

 (information à préciser ou à vérifier)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Catalan[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

tendre

  1. Tendre.