couper

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivé de coup avec le suffixe -er : proprement « séparer par un coup ».

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

couper /ku.pe/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Diviser un corps continu, avec quelque chose de tranchant.
    • D’un coup de rasoir, je lui coupai la tête, et le tronc, d’où un flot de sang s’échappait, gigota quelques secondes sur le parquet. (Octave Mirbeau, La tête coupée,)
    • Couper en deux, en morceaux. — Couper de la viande, du papier.
    • Couper avec un couteau, avec des ciseaux, avec un canif, avec une hache, etc.
    • On lui a coupé un bras, une jambe.
    • Couper de l’herbe.
    • Se faire couper les cheveux.
    • Ce morceau d’étoffe a été coupé à la pièce. Absolument,
    • Ce couteau coupe bien, ne coupe pas.
    • À couper au couteau, se dit figurément et familièrement de Choses plus épaisses, plus consistantes qu’elles ne devraient l’être.
    • C’est un brouillard à couper au couteau.
  2. Séparer en deux ou plusieurs morceaux.
    • La noirceur de la tourbe et des basaltes est coupée par des taches d’un gazon vert et abondant […]. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Couper une armée, la séparer en deux tronçons.
    • Ce corps d’armée fut coupé de ses bases.
  3. (Par extension) Tailler suivant les règles de l’art.
    • Couper les pierres.
    • Couper un vêtement, un manteau, une robe.
    • Pan coupé. Voyez « pan ».
    • Couper un rocher, une maison, etc., en enlever, en démolir une partie.
    • On a coupé la montagne en cet endroit, pour que le chemin passât.
    • Il faudrait couper cette maison pour qu’elle fût sur l’alignement.
    • Couper en talus le bord d’un chemin, d’un fossé.
    • Couper une route, un pont.
    • Couper dans le vif, se dit des chirurgiens qui, pour extirper le mal, coupent jusque dans la chair vive.
      (Figuré) Prendre des mesures énergiques pour terminer une affaire.
      Si l’on veut extirper cet abus, il faut couper dans le vif.
  4. (Médecine) châtrer.
    • Couper un cheval, un chien, un chat, etc.
  5. (Cartes à jouer) Séparer un jeu de cartes en deux avant que celui qui a la main donne.
  6. (Cartes à jouer) Fournir une carte d'atout au lieu d’une carte d'une couleur manquante, ce qui, la plupart du temps, emporte le point.
    • Il coupe à cœur.
  7. Traverser.
    • Leurs vaisseaux ne purent couper la ligne ennemie.
    • Couper l’équateur, passer d’un hémisphère dans l’autre en traversant l’équateur.
    • Une chaîne de montagnes coupe toute cette région.
    • Ce pays est coupé par de nombreux canaux, est coupé de grandes routes dans tous les sens.
    • Je couperai cette chambre en deux par une cloison.
    • Couper l’eau, Fendre l’eau en nageant.
    • Couper le courant, Le traverser à la nage ou en bateau.
  8. Croiser avec autre chose.
    • Cette route coupe celle d’Orléans.
    • La ligne droite qui coupe deux autres lignes droites parallèles se nomme sécante.
    • Un plan qui en coupe un autre.
    • Ces deux chemins, ces deux lignes, ces deux plans se coupent.
    • Un solide est coupé par un plan, etc.
  9. Barrer, intercepter, rendre impraticable.
    • Couper le cours d’une rivière, d’un ruisseau.
    • Couper une route, un passage.
    • On coupa les ponts pour empêcher l’ennemi de passer.
    • Couper une voie de chemin de fer.
    • Couper le chemin à quelqu’un, Se mettre au-devant de lui sur son chemin pour l’empêcher de passer.
  10. Interrompre, arrêter, faire cesser.
    • Couper la parole à quelqu’un, L’interrompre en prenant la parole, ou lui imposer silence.
    • Les sanglots, les soupirs, etc., lui coupent la parole, la voix, l’empêchent de parler, de s’exprimer d’une manière suivie.
    • Couper la communication, mettre fin à une conversation téléphonique avant qu’elle ne soit achevée.
    • Couper le courant.
    • Couper le son, interrompre la musique.
    • Couper les sons, marquer un silence entre chaque son, dans les expressions de douleur, d’abattement ou d’admiration lorsqu’on joue.
    • Couper la fièvre, l’arrêter au moyen d’un médicament.
    • Couper les vivres à une ville assiégée, à une armée, etc., Fermer les avenues, pour empêcher qu’on ne lui porte des vivres.
      (Figuré) Couper les vivres à quelqu’un, lui retrancher l’argent, les moyens de subsister, etc.
    • Couper court. Voyez court.
  11. Prendre un raccourci, Aller par le chemin le plus court.
    • Couper par le plus court chemin, par le plus court, par un sentier.
    • Couper à travers champs.
  12. (Cuisine) Mêler un liquide avec un autre de force moindre. Absolument, y mêler de l’eau.
    • Couper son vin avec de l’eau.
    • Couper son vin, couper du lait.
  13. (Sport) (Jeu de Paume) (Tennis) (Tennis de table) Pousser la balle de manière qu’elle ne rebondisse pas.
    • Couper le coup.
  14. (Escrime) Achever de passer l’épée par-dessus la pointe de l’épée de l’adversaire.
  15. (Danse) Faire le pas qu’on nomme coupé.

se couper

  1. Entamer la chair, y faire une incision.
    • Vous m’avez coupé au petit doigt.
    • Elle s’est coupée à la main.
    • Il s’est coupé jusqu’à l’os, jusqu’au vif.
    • Se couper la joue avec un rasoir.
  2. Il se dit des Personnes grasses, et surtout des enfants, lorsque leur chair se fend dans les plis qu’elle forme.
    • Cet enfant se coupe.
    • Ce drap, ce velours, etc., se coupe, ce drap, etc., s’use promptement aux endroits où il s’est formé des plis.
    • Ce cheval se coupe, il s’entretaille des pieds de devant ou des pieds de derrière.
  3. (Figuré) Se contredire, se démentir soi-même dans ses discours, laisser échapper une chose qu’on voulait cacher. Voyez recouper.
    • Il s’est coupé dans ses réponses.
    • On se coupe aisément quand on ne dit pas la vérité.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]