que

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : qué, què, quê, quẻ, quế, -que

Conventions internationales[modifier | modifier le wikitexte]

Symbole[modifier | modifier le wikitexte]

que

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du quechua.

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Pronom relatif) Du latin qui, quae, quod ; dans l’ancien français, que devint la forme atone du cas régime, sans distinction de genre ni de nombre.
(Pronom interrogatif) Du latin quid.
(Conjonction) Du latin quia, qui exprime la cause.

Conjonction 1[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
que
/kə/

que /kə/ conjonction de subordination

  1. Complémenteur pour nominaliser une phrase.
    • Je sais que la terre est ronde.
    • Il est clair que nous ne sommes pas parfaits.
  2. Subordinatif de sens général permettant d’introduire et associer une clause conditionnelle, causale ou déclenchante (voire plusieurs) à celle affirmant la réalisation d’un ou plusieurs effets.
    1. La clause subordonnante qu’il introduit se conjugue alors au subjonctif, respectivement présent ou passé, alors que la clause subordonnée causée ou déclenchée (employant un sujet distinct) se conjugue alors respectivement à l’indicatif (le plus souvent au futur simple ou antérieur) ou au conditionnel (présent ou passé).
      • Que nous gagnions ou pas, j’aurai eu ma commission.
      • (Littéraire) (Vieilli) Que nous eussions gagné ou pas, j’aurais eu ma commission. Irréel du passé. Syntagme inusité en français moderne.
    2. Si la clause conditionnelle, causale introduite par que est employée comme subordonnée d’une clause principale impersonnelle ou directement comme sujet impersonnel de la clause principale, elle se met au subjonctif (présent ou passé, selon qu’elle s'est effectivement réalisée ou non) ; la clause principale se conjugue à l’indicatif ou au conditionnel.
      • Que nous gagnions ou pas, cela m’indiffère au plus haut point.
      • Il ne m’a pas paru important que nous ayons gagné.
  3. Remplace une autre conjonction pour éviter la répétition, lorsque plusieurs subordonnées introduites par la même conjonction sont coordonnées ou juxtaposées (cette substitution est facultative, bien que très fréquente). Note d’usage : Traditionnellement, quand que remplace si, le verbe peut être conjugué au subjonctif, au moins dans certains cas[1].
    • Si c’est une vérité et que je l’aie méconnue […] (Paul bourget, Le Tribun, page 234)
    • Si tu aimes ce travail et que tu es motivé, tu réussiras.
    • Si tu viens et que je sois absent, attends-moi. (Albert Hamon, Objectif Concours grammaire et analyse, Éditions Hachette Éducation, page 137)
    • Si tu viens et que je ne suis pas là […] (Marie-Dominique POREE-RONGIER, La Grammaire française pour les Nuls, Éditions First-Gründ, 2011, page 222)
    • Comme il était tard et que j’étais fatigué, je suis retourné à l’hôtel. (← Comme il était tard et comme j’étais fatigué.)
  4. Utilisé en conjonction avec un autre terme (souvent une préposition) pour former une conjonction de subordination.
  5. (Littéraire) Efface une dislocation et réintègre un thème dans une phrase[2].
    • C’est une belle fleur que la rose. (← C’est une belle fleur, la rose.)
    • Qu’est-ce que c’est que la liberté ? (← Qu’est-ce que c’est, la liberté ?)

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

  • si : complémenteur pour nominaliser une question totale

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Conjonction 2[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
que
/kə/

que /kə/ comparatif

  1. Signifie un critère de comparaison.
    • Il est plus grand que son père.
    • J’ai le même problème que toi.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Pronom interrogatif[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
que
/kə/

que /kə/

  1. Pronom interrogatif pour l’objet direct inanimé.
    • Que veux-tu ?
    • Que faites-vous ?
    • Que vous en semble ?
    • Que vous en reviendra-t-il ?
    • Qu’attendez-vous ?
    • Que pensez-vous faire ?
    • Que faire ?
    • Que devenir ? (Familier),
    • Que diable dites-vous là?
  2. (Littéraire) (Désuet) À quoi.
    • Ne point mentir, être content du sien,
      C’est le plus sûr : cependant on s’occupe
      À dire faux pour attraper du bien.
      Que sert cela ? Jupiter n’est pas dupe.
      (Jean de La Fontaine, Fables, « Le Bûcheron et Mercure »)
  3. En quoi.
    • Que m’importe ? En quoi cela m’importe-t-il ?
  4. Quoi. Utilisé avec l’infinitif.
    • Je ne sais qu’en penser.
    • Il ne sait plus que faire ni que dire.
    • Je n’ai que faire, je n’ai rien à faire, pas quoi faire.
    • Je n’ai que faire de lui, je n’ai aucun besoin de lui.
    • Je n’ai que faire de ses dons, de ses conseils, je n’ai nul besoin de ses dons, de ses conseils.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Quoi
Sujet Objet direct Avec un préposition
Inversion clitique que
Que dit-il ?
préposition + quoi
De quoi parle-t-il ?
Inversion complexe que
Que votre père vous dit-il ? 1
préposition + quoi
De quoi Jean parle-t-il ?
Inversion stylistique que, qu’est-ce que 2
Que dit Jean ?
Qu’est-ce que dit Jean ?
préposition + quoi
De quoi parle Jean ?
Est-ce que qu’est-ce qui 2
Qu’est-ce qui a changé ?
qu’est-ce que 2
Qu’est-ce qu’il dit ?
préposition + quoi + est-ce que
De quoi est-ce qu’il parle ?
Antéposition préposition + quoi
De quoi il parle ?
In situ quoi
Il dit quoi ?
préposition + quoi
Il parle de quoi ?
Indirect ce qui
Je ne sais pas ce qui a changé.
ce que
Je ne sais pas ce qu’il dit.
préposition + quoi
Je ne sais pas de quoi il parle.
Infinitif que, quoi
que dire
quoi dire
préposition + quoi
de quoi parler
  1. Cette construction n’est pas possible pour les noms propres.
  2. Qu’est-ce qui et qu’est-ce que sont plutôt des mots composés que des locutions.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

  • qui (pour une personne)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Pronom relatif[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
que
/kə/

que /kə/

  1. Pronom relatif pour l’objet direct.
    • Le principe du logiciel libre que j’admire ne rétribue pas ses auteurs avec les principes de l’économie du 20e siècle.
    • Celui que vous avez vu.
    • Les gens que vous avez obligés.
    • La personne que vous connaissez.
    • Les espérances que vous lui avez données.
    • Pour le peu qu’il m’en coûte.
    • Les guerriers grecs qu’Hector a tués.
  2. Sert encore d’attribut dans la proposition qui le suit.
    • Ne voyez-vous pas, aveugle que vous êtes, le piège qui vous est tendu ?
  3. Pendant, lequel, dans lequel, etc.
    • L’hiver qu’il fit si froid.
    • Le jour que cela est arrivé.
    • Au moment que je le reverrai.
  4. Précédé de c’est, forme une locution toute faite, c’est … que, qui sert ordinairement à attirer l’attention sur le complément, l’attribut ou l’adverbe qui se trouve placé dans la première partie de la phrase.
    • C’est de vous que je parle.
    • C’est à cette personne que je m’intéresse.
    • C’est lui que j’appelle.
    • C’est pour elle qu’on a fait cela.
    • C’est dans cette maison qu’il habite.
    • C’est là qu’il demeure.
    • Où est-ce qu’on trouvera ce livre ?
    • Est-ce demain qu’il viendra ?

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

  • qui (pour le sujet)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Adverbe 1[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
que
/kə/

que /kə/

  1. Exclamatif.
    • Que tu es grand !
  2. Introduit une forme impérative, qui marque souvent un souhait davantage qu’un ordre réel, afin qu’une chose (conjuguée au subjonctif) se réalise, à la première personne du singulier ou la troisième personne (au singulier ou pluriel, marquant souvent aussi l’agacement) : l’adverbe seul est très semblable à l’impératif impersonnel sous-entendu « fasse » (→ voir faire) ou l’indicatif impersonnel il faut, suivi du même subjonctif et relié par la même conjonction de subordination.
    • Que la Force soit avec toi. (Star Wars, 1977)
    • Que je ne dorme pas cette nuit !
    • Que le diable l’emporte !
    • Qu’ils aillent se faire voir ailleurs !
Note[modifier | modifier le wikitexte]
Pour un souhait à la deuxième personne, on utilise puisses-tu ou puissiez-vous.
  • Puisses-tu rester toujours.
  • Puissiez-vous rester toujours.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Adverbe 2[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
que
/kə/

que /kə/

  1. Personne excepté, rien excepté. Seulement. Utilisé avec ne.
Note[modifier | modifier le wikitexte]
On peut utiliser ce mot pour n’importe quel syntagme après le verbe. Pour celui-ci, on peut utiliser ne faire que.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Paronymes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  1. Jacques Cellard, Le subjonctif : Comment l’écrire ? Quand l’employer ?, 1996, ISBN 9782801111147
  2. Magali Rouquier, Les constructions liées : Étude synchronique et diachronique, 2003

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin tardif quid, qui remplace quod.

Conjonction[modifier | modifier le wikitexte]

que /Prononciation ?/

  1. Conjonction servant à réunir deux propositions, ayant un sens très général d’implication (cause, concession, but, relation temporelle. etc.)
    • Ceo quid li leres qe tuz li seient freres (Huon de Rotelande, Protheselaus)
  2. Marque la cause : car, parce que.
    • Adonques traist l’espee q’il se voloit ocire (Jean Bodel, Le Jeu de saint Nicolas, 1190)
  3. Puisque.
    • Por nul chastoiement Ne lairai mon ami gent Que tote a li m’ottroi (Chansons)
  4. Afin que, pour que.
    • Haste tei, que je seis salved (Psautier de Cambridge)
  5. De sorte que.
    • Et parla hautement, que l’oirent plusors (Jean Bodel, ibid.)
  6. Pendant lequel.

Ancien occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Pronom relatif[modifier | modifier le wikitexte]

que masculin

  1. Qui, que, lequel.
  2. Quoi donc, quelle chose, ce que.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Adverbe[modifier | modifier le wikitexte]

que

  1. que.
  2. Afin que, pour que.
  3. Tandis que, au lieu que, lorsque.
  4. Parce que, vu que.
  5. De manière que, de sorte que.
  6. Où (adverbe de temps et de lieu).
  7. Que, après un terme de comparaison.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Conjonction[modifier | modifier le wikitexte]

que

  1. que.
  2. Afin que, pour que.
  3. Tandis que, au lieu que, lorsque.
  4. Parce que, vu que.
  5. De manière que, de sorte que.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838-1844

Catalan[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin quid.

Conjonction[modifier | modifier le wikitexte]

que /kə/, /ke/

  1. Que.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Espagnol[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin quid.

Conjonction[modifier | modifier le wikitexte]

que /ke/

  1. Que.
    • Él dice que está triste.
      Il dit qu’elle est triste.
    • Estoy más tarde que tú.

Pronom relatif[modifier | modifier le wikitexte]

que /ke/

  1. Que, qui.
    • la mujer con que yo hablé : « la femme avec qui je parle »
    • la casa que yo quiero : « la maison que je veux »

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Cet article est adapté ou copié (en partie ou en totalité) de l’article du Wiktionnaire en anglais, sous licence CC-BY-SA-3.0 : que, mais a pu être modifié depuis.

Occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin quid.

Conjonction[modifier | modifier le wikitexte]

que /ke/ (graphie normalisée)

  1. Que.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Portugais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
que
/kɨ/

que /kɨ/

  1. Comment, quel.

Pronom interrogatif[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
que
/kɨ/

que /kɨ/

  1. Que.

Conjonction[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
que
/kɨ/

que /kɨ/

  1. Que.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Vietnamien[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

que /kwɛ˦/

  1. Bâtonnet; baguette; tige.
    • Que sắt
      Une tige de fer
    • Que gỗ
      Un bâtonnet de bois
    • Phép bói que
      Rhabdomancie

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

  • Nord du Viêt Nam (Hanoï) : [kwε˦]
  • Sud du Viêt Nam (Ho Chi Minh-Ville) : [gwε˦]

Paronymes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]