libre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin liber (« libre », « sans entrave », « indépendant »).

Adjectif 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
libre libres
/libʁ/

libre /libʁ/ masculin et féminin identiques

  1. Qui a le pouvoir de faire ce qu’il veut, d’agir ou de ne pas agir.
    • L’homme est né libre.
    • La volonté est libre, est une faculté libre.
    • Les volontés sont libres, se dit pour exprimer qu’On laisse à quelqu’un la liberté de faire ou de ne pas faire telle chose.
    • Allez-vous-en si cela vous plaît, les volontés sont libres. On dit de même
    • Les opinions, les goûts sont libres.
    • L’homme a son libre arbitre, Il est maître de choisir entre le bien et le mal.
    1. Il se dit par opposition à esclave, servile.
      • C’est un homme de condition libre.
      • Être né libre.
      • Libre de sa personne.
    2. Il se dit par opposition à captif, prisonnier.
      • Il était prisonnier, mais à présent il est libre.
  2. Indépendant.
    • Il est libre et ne dépend de personne.
    • Il ne veut prendre aucun engagement, il veut demeurer libre. (Familier),
    • Libre comme l’air.
    • Membre libre d’une académie, membre appartenant à l’Académie des inscriptions et belles-lettres, à l’Académie des sciences, à l’Académie des beaux-Arts ou à l’Académie des sciences morales et politiques, qui, tout en jouissant en général des mêmes droits que les académiciens ordinaires (membres ordinaires) n’en a cependant pas tous les privilèges.
  3. Qui n’est pas marié.
    • Pourquoi une jeune personne aussi exemplaire et aussi attrayante demeure-t-elle libre, quand elle devrait être dix fois mariée ? (Amiel, Journal,1866)
  4. Il se dit aussi en parlant des États où le peuple participe à la puissance législative, soit par lui-même, soit par ses mandataires, et où les droits civils et politiques sont garantis par la constitution.
    • Un état libre.
    • Un peuple libre.
    • Une nation libre.
    • Ville libre, en Allemagne, ville qui, n’étant soumise à aucun prince, était gouvernée par ses propres magistrats.
    • Les villes hanséatiques étaient des villes libres.
  5. Qui n’éprouve aucune contrainte, aucune gêne.
    • On est fort libre dans cette maison.
  6. Qui est hardi, indiscret, inconvenant.
    • Il est trop libre avec les femmes. Par extension,
    • Il a des manières, un ton, il tient des propos bien libres.
    • Il est trop libre dans ses paroles.
    • Il a fait des chansons, des contes, des vers très libres.
  7. A, dans les phrases ou locutions qui suivent, des acceptions plus ou moins voisines de ces divers sens :
    • Le vote n’est pas libre dans cette assemblée, on n’ose y dire son avis, y voter selon sa conscience.
    • Le commerce est libre dans ce pays, il n’y est point entravé par des lois prohibitives.
    • La presse est libre dans ce pays, les écrits destinés à l’impression n’y sont point soumis à une censure préalable.
    • Les mers sont libres, on peut y naviguer, sans crainte.
    • Les passages, les chemins sont libres, on peut y aller sans rencontrer aucun embarras, aucun empêchement, aucun danger.
    • La campagne est libre, les ennemis ne l’occupent plus.
    • Avoir ses entrées libres chez quelqu’un, avoir la facilité d’entrer à toute heure chez lui.
    • Avoir libre accès, un libre accès auprès de quelqu’un.
    • Avoir son temps libre, N’avoir point d’occupation obligée.
    • Être libre.
    • Je serai libre demain toute la journée.
    • Avoir le cœur libre, N’être pas amoureux.
    • N’avoir pas l’esprit libre, être tellement préoccupé qu’on est incapable de s’appliquer.
    • Vers libres, Ceux où l’on admet différentes mesures, qui ne sont pas soumis au retour d’un rythme régulier ou qui s’affranchissent de certaines règles.
    • Pièce écrite en vers libres.
    • Traduction libre, Traduction qui n’est pas littérale, où l’on ne s’est pas asservi à suivre exactement le texte.
    • Papier libre se dit par opposition à Papier timbré.
    • Il suffit que cet acte soit écrit sur papier libre.
  8. (Marine) Qui est dégagé de glaces, en parlant de la mer.
    • Ayant franchi quelques glaces serrées, nous gagnâmes un chenal d’eau libre le long de terre où nous draguâmes, sondâmes et recueillîmes des températures et échantillons d'eau de mer. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  9. En termes de voirie, se dit d’une voie où un train peut s’engager sans risques.
    • La voie est libre.
  10. Qui a de la facilité, de l’aisance, qui n’est pas gêné ou contraint dans ses mouvements.
    • Il est libre dans son allure.
    • Il a la taille libre et aisée.
    • Avoir une contenance libre, un air libre.
    • Il a les mouvements libres. Par extension,
    • Roue libre. Voyez « roue ».
    • Pinceau, crayon, burin libre, Pinceau, crayon, etc., manié avec facilité par l’artiste qui s’en sert.
    • Avoir la parole libre, N’avoir point d’empêchement dans la parole.
    • Il bégayait légèrement, maintenant il a la parole parfaitement libre.
  11. Qui n'est pas la propriété d’un maitre, en parlant de personnes, d’êtres humains, voire d’animaux.
  12. (Par extension) Qui ne subit pas la domination étrangère, en parlant d’un territoire ou de ses habitants.
    • Nous sommes dans un pays libre.
  13. (Par extension) Qui n’est ni esclave, ni servile.
    • C’est un homme de condition libre.
  14. (Par extension) Qui n’est pas captif ou prisonnier.
    • Tout prisonnier souhaite être libre.
  15. Qui ne subit aucune contrainte dans ses actes, ses paroles, etc.
    • J'aurais pu […] accepter les offres engageantes des jeunes et jolies Mangavériennes, avoir là des enfants bronzés qui auraient grandi libres et heureux sous le chaud soleil de la Polynésie. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  16. Qui n’est pas engagé dans une passion amoureuse ou par les liens du mariage.
    • Je cherche un cœur libre.
  17. Qui ne subit la contrainte d’aucune autorité arbitraire, en parlant de citoyens ou d’un peuple.
  18. Qui est doué de libre arbitre, qui a la liberté de se déterminer, de choisir, de faire ou ne pas faire.
    • Ô phrénologues ! L’inéducabilité érigée en principe ? quel inhominalisme ! La sublime créature est éducable, voyante et libre, criminelle ou vertueuse à son choix, responsable. (L.-V. Frédéric Amard, Homme, univers, et Dieu, vol.2, 1844, p.580)
    • L’homme que tourmente la faim n’est pas libre. Michel Chevalier
    • Laissez-moi, je suis libre de faire ce que bon me semble.
  19. Qui n’est pas gêné ou contraint dans ses mouvements, dans ses déplacements.
  20. Qui n’est soumis à aucune contrainte, qui n’est ni gêné ni entravé, en parlant de choses, d’objets, d’idées, d’actions.
    • C’est un commerce libre.
  21. Qui n’est pas enfermé, clos, restreint.
    • Nous avons la chance de vivre à l’air libre.
    • Qui n’est pas soumis à certaines règles :
  22. Qui n’est pas soumis aux règles de la décence.
    • Nous avons trouvé quelques contes libres.
  23. Qui n’est pas soumis aux règles de l’exactitude.
    • Ce que j’ai fait n’est qu’une traduction libre.
  24. Qui est disponible, qui n’est possédé par personne.
    • Là-bas il y a une place de parking libre.
    • Espace libre, espace qui n’est point occupé, rempli.
    • Cette place est libre, personne ne l’occupe, on peut la prendre, s’y mettre.
    • Appartement libre.
  25. Gratuit.
    • Entrée libre, inscription libre.
  26. Qui n’est pas grévé de droit d’auteur ou de copyright, en parlant d'une licence légale appliquée à une œuvre.
    • Cet ouvrage est libre de droits.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Adjectif 2[modifier | modifier le wikitexte]

Schema d'un champignon à lames libres.

libre /Prononciation ?/

  1. (Mycologie) Disposition des lames de champignons à lames, dans laquelle les lames ne touchent pas le pied du champignon.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

  • écarté (pour les lames d'un champignon)

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xie siècle) Du latin liber.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

libre masculin

  1. Livre.
    • Legir audi sotz eiss un pin
      del vell temps un libre latin
      (Cançon de Santa Fe, transcription adaptée de Robert Lafont, Histoire et Anthologie de la littérature occitane, T. I « L’Âge classique - 1000-1520 », Les Presses du Languedoc, 1997, Montpellier, p. 23)
      J’entendis lire, sous un pin, un livre latin du vieux temps (Traduction par Antoine Thomas)

Espagnol[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin liber.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

libre /Prononciation ?/ masculin et féminin identiques

  1. Libre.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

libre /Prononciation ?/ genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?

  1. (Venezuela) (Familier) Taxi (véhicule automobile).

Occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin liber.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

libre /ˈli.bɾe/ (graphie normalisée) masculin

Singulier Pluriel
libre
/Prononciation ?/
libres
/Prononciation ?/
  1. Livre.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]